Affichage des articles dont le libellé est TIC. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est TIC. Afficher tous les articles

lundi 20 octobre 2014

[retour d'expériences] Impact économique du télétravail en milieu rural


Retour sur un article web (© Cap Rural) issu de notre veille journalière...

Le Pays de Murat, dans le Cantal, développe depuis 2008 une politique autour de l'accueil et de l'accompagnement de télétravailleurs en milieu rural


Pour la première fois, une étude commandée par l'Agence Régionale de Développement des Territoires d'Auvergne (ARDTA) évalue les retombées économiques sur ce territoire, le premier à avoir créé un télécentre dans le département et qui organise annuellement des sessions de coaching-formation au télétravail indépendant et salarié ainsi qu'un forum du télétravail. 

Ainsi, selon l'étude, en cinq ans :

25 entrepreneurs ont créé ou transféré leur activité sur le territoire (soit 52 nouveaux arrivants dont 16 enfants), 
660 000 euros ont été investis par ces télétravailleurs dans des projets immobiliers, 
61 emplois directs, indirects ou induits ont été créés, 
et on estime à plus 1,9 million d'euros les revenus générés par ces nouveaux arrivants


Car les retours sont multiples pour le territoire et l'investissement en vaut la chandelle à en lire les résultats de l'étude du cabinet !

"Pour 1 € dépensé, 8 € sont réinvestis"
Des familles qui font des courses, mangent au restaurant, deviennent parfois propriétaires de leur logement… L'étude démontre que 60 % des revenus dégagés par ces actifs - près d'1,9 M€ sur 5 ans - sont réinvestis dans l'économie locale, soit 1,2 M€. En outre, ces 25 télétravailleurs génèrent eux-mêmes des emplois indirects et, en cascade, ce que l'on nomme des emplois induits (générés par la consommation de biens, de services…).


Et ce phénomène pourrait se poursuivre voire s'amplifier les prochaines années avec l'arrivée d'autres télétravailleurs, recherchant le bien-être et la qualité de vie rural aux possibilités offertes par le travail numérique en tout ou partie à distance.
"Selon des scénarii prospectifs élaborés dans le cadre de cette même étude, le pays de Murat pourrait compter entre 23 et 50 nouveaux entrepreneurs en télétravail ou coworking d’ici 10 ans générant eux-mêmes de nouvelles sources de revenu."
Et le dispositif mis en place sur le territoire comme les sessions de coaching-formation ou le Forum du télétravail génère des flux intéressants pour faire découvrir les atouts du territoire ... 
"Chaque année, le territoire organise cinq sessions de coaching-formation au télétravail indépendant et salarié ainsi que le Forum du télétravail, un événement qui attire des centaines de participants de toute la France – indépendants, salariés, experts, porteurs de projets économiques, élus, techniciens de collectivités, étudiants… intéressés par les usages numériques et l’économie collaborative. 
... mais aussi avec les retombées économiques locales, de plus de 135 000 € de dépenses de consommation.
L’étude révèle que ces différents publics venus séjourner dans le territoire entre 2008 et 2013 pour assister à la formation, participer au Forum du télétravail ou simplement bénéficier d’un retour d’expérience de la collectivité sur son dispositif télétravail, ont généré plus de 135 000 euros de dépenses de consommation dans l’économie locale (nuitées, restauration, commerces de proximité…). "

Au final, une action intéressante aux répercussions transversales et pluriannuelles qui ne peut pousser les élus de communes rurales à investir dans des projets de tiers-lieux, espaces de co-working, bibliothèques et logements partagés ... une manière de repenser l'Habitat et le Travail tout en élaborant une politique globale de Transition énergétique ambitieuse !

Une infographie synthétise les résultats de l'enquête réalisée en 2014.



A lire en ligne :

VOUS ÊTES ÉLU ?
Vous cherchez à installer de nouveaux travailleurs sur votre territoire rural en valorisant le patrimoine bâti existant;
démontrer que vos campagnes sont innovantes et savent aller de l'avant tout en respectant les traditions;
mettre en place une Transition écologique et énergétique ambitieuse et concrète
ou encore développer la Croissance verte sur votre territoire ?
VOUS ÊTES PORTEUR DE PROJET, ENTREPRENEUR, TÉLÉTRAVAILLEUR ?
Vous souhaitez vous installer en campagne mais nous ne savez comment
ou vous cherchez un lieu à partager pour rencontrer d'autres télétravailleurs et entrepreneurs ?
VOUS ÊTES EN POSSESSION DE PATRIMOINE BÂTI ?
Vous souhaitez transformer votre grange ou une dépendance en espace partagé
ou élaborer ce projet afin de le réhabiliter durablement et le présenter ensuite aux élus et institutions référentes pour obtenir leur soutien ?

> Nous pouvons vous accompagner, à l'instar du projet rural issu des anciennes tuileries de Niollet, à Garat (16), à associer réhabilitation du bâti par une économie sobre de projet et le"développement créatif, socio-économique et environnemental du territoire environnant*".

* Extrait de l'objet social de l'association de préfiguration d'une coopérative d'intérêt territorial de Niollet.

mercredi 20 novembre 2013

Favoriser l'innovation sociale par les cultures numériques




Favoriser l'innovation sociale par le numérique, voici l'objectif de l'association ANIS et de son partenaire Catalyst Initiative, à l'occasion de l'événement ROUMICS 10ème édition, à Lille prochainement.

Au programme :

A l’accueil, les participants se verront remettre gracieusement une mallette du Conseil Régional Nord-Pas de Calais contenant le programme de la ROUMICS, le hashtag officiel pour twitter (#roumics), et de la documentation. Sans oublier le verre EcoCup ROUMICS ! 

Au cours de la journée du 19 novembre 2013, le public pourra découvrir une exposition d’objets et de mobiliers réalisés à l’occasion du Design Marathon - Hackathon des 16/17 novembre. 

Un espace FabLab sera animé par Lille Makers (imprimantes 3D, CNC Meuhchine, démo bending, etc). 

Durant toute la journée du mardi 19 novembre, vous pourrez participer au développement d’un projet collaboratif en expérimentant de nouvelles méthodes de travail. Au programme, la création d’un catalogue d’initiatives d’innovation sociale et numérique réplicables : sélectionner les projets, les classer, les décrire, et proposer les recettes pour les reproduire. 

Par session d’environ une heure, vos contributions permettront de 
définir le projet et de débuter sa réalisation en pratiquant les méthodes agiles. 
Cette série d’ateliers sera ouverte à tous les profils sans pré-requis, ni technique, ni rédactionnel. Les séances seront animées par Pierre Trendel (Mutualab). 

Tout au long de la journée, le dessinateur Etienne Appert réalisera une Fresque miroir (reformulation de façon décalée et dessinée des idées clés exprimées par les intervenants). 

Le public sera invité à déposer des messages dans des espaces contributifs dédiés (« C’est quoi pour vous un Tiers-Lieu ? » ; « Les mots-clés des Tiers-Lieux ? ») ou réagir via le Tweetwall ROUMICS 2013. 

Le public sera également convié à découvrir le jeu « Taboo Tiers-Lieux » (PACALabs / Fing). 

Au cours de la journée, des captations vidéos seront assurées par l’association Hors Cadre. 
Un espace documentation sera mis à disposition des participants. 

A l’occasion de la ROUMICS, sera officiellement lancée la version beta du Manifeste des Tiers-Lieux ! Dans un espace dédié, vous serez invité à y contribuer. 

Outre le programme proposé ci-dessous, les participants auront la liberté d’organiser eux-mêmes, en parallèle, des temps d’échanges ou de travail, dans différents espaces dédiés de la Gare Saint Sauveur de Lille (notamment au sein de l’Hôtel Europa – Halle B). 


Voici un événement d'innovation territoriale, monté par une association en faveur des TIC ou Technologies de l'Information et de la Communication et des initiatives et usages citoyens. Une prestation que peut réaliser, pour le compte d'une association, d'une collectivité ou d'un projet coopératif, l'agence PRIMA TERRA

Rassembler, Structurer et Valoriser les ressources patrimoniales et les acteurs d'un territoire, voici les ambitions de l'Agence PRIMA TERRA.




Articles les plus consultés