Affichage des articles dont le libellé est Réseaux. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Réseaux. Afficher tous les articles

mercredi 12 avril 2017

PRIMA TERRA ouvre l'Obsidienne des tiers-lieux des tiers-lieux aux chercheurs, réseaux et consultants !


PRIMA TERRA a soutenu l'Institut du Design Territorial dans l'ouverture de l'#Obsidienne, observatoire partagé des "espaces du Co-", créé fin 2014 pour identifier et analyser les formes sociales, économiques, spatiales, etc. des lieux partagés, quelques fois hybrides (au sens du concept scientifique anglo-saxon "hybrid space"), dans tous les cas amenés à adopter un processus social de transformation de l'espace selon les composantes du "tiers-lieu".

C'est également une mise en commun qui doit permettre la préfiguration d'un réseau au moins national des accompagnateurs et consultants, réseaux existants, projets de recherche et chercheurs intéressés par la question des tiers-lieux, des espaces hybrides et autres lieux partagés.

Si vous êtes vous-même ou connaissez des chercheurs, accompagnateurs ou réseaux constitués, je vous invite à diffuser ce lien afin de leur donner accès à l'#Obsidienne.

> Le Manifeste de l'Obsidienne [lien]









> Le dossier observatoire-réseau de l'Obsidienne [lien]

jeudi 28 janvier 2016

[citation] L'art de penser SYSTEME


Méditer et comprendre pour discerner, évoluer, agir, voici la raison de notre citation du jour, suite à un échange que nous avons pu avoir avec des développeurs économiques, où Prima Terra présentait les logiques d'écosystèmes et les liens sociaux à inventer entre acteurs économiques d'un territoire, d'une filière, d'une ville.

jeudi 19 novembre 2015

[Aménagement territorial] Nous vous donnons rendez-vous à la 1ère Conférence multi-acteurs du Massif Central !


Prima Terra l'Agence sera représentée par l'intermédiaire d'Alexis Durand Jeanson aux côtés de sa consoeur Célia Brun, paysagiste conceptrice, pour intervenir en tant que membre du réseau Via Paysage à la première conférence multi-acteurs du Massif Central sur le thème "Urbanisme, territoire et paysage au 21ème siècle". 


Elle aura lieu le lundi 14 décembre à la Bfm de Limoges.


Au plaisir de vous retrouver pour vous parler de nos "projets d'écosystèmes territoriaux".



Les écosystèmes territoriaux, concept issu de la notion "d'écosystème d'affaires" envisagé dans les années 1990 par James F. Moore, est une dimension particulièrement développé par l'association-réseau Via Paysage et ses membres.
En effet, les projets dans les espaces publics et collectifs, interconnectés à travers des dynamiques de coopération et de recherche-action, provoquent des impacts positifs sur les territoires : développement de la maîtrise d'usage, sentiment d'appartenance, fabrication d'un patrimoine spontané, etc.
Alexis Durand Jeanson, de Via Paysage, se propose ainsi de présenter le processus qui a permis à trois projets aux cultures et aux géographies différentes de s'articuler pour mieux se métisser au quotidien voire s'hybrider sur le long terme. - Révolution Sensible, née en Loire-Atlantique autour des matières, des savoir-faire et des lieux de créativité collective, - le Neruda Lab, à St Ouen sur Seine, autour d'une culture éco-poétique des espaces publics et résidentiels 
- et à Limoges avec l'Audacieuse, à travers les délaissés, les différentes formes de créativité et la coopération décentralisée. 




Et voici le dossier de presse :



vendredi 25 septembre 2015

[retour sur une intervention] "Développer un profil d'expert.e" pour le Réseau Mam'Preneurs


Retour sur l'atelier "Développer un profil d'expert.e" pour le réseau Mam'preneurs, à Paris, dans le 14ème arrondissement, le vendredi 18 septembre 2015. 

Alexis Durand Jeanson était convié par Marie Montel, créatrice d'une marque de linge et accessoirces pour bébés et enfants, Mimi et Lulu. Ils s'étaient rencontrés à l'occasion d'une formation animée par Alexis à Paris sur "la construction et le développement de son réseau pour son projet professionnel". 

Nous remercions Marie et Delphine Amsellem de leur invitation !

Voici le retour en image et en notes, où nous étions plus d'une vingtaine de chefs d'entreprises.



Quelques retours suite à des échanges en plénière puis en sous-groupes.
Voici quelques réflexions, qui doivent exister dans l'esprit du porteur de projet / chef d'entreprise pour développer une "existence" en tant qu'expert.e.

- Expert // Expertise : différentes dimensions ...
  • Expert 
    • juridique (titre qui permet d'expertiser...), 
    • professionnel avec différents niveaux de reconnaissance (pairs à pairs, partenaires clients ...)
  • Expertise 
    • en recherche : le titre de doctorant, le statut de chercheur, de professeur des universités ...
    • en sciences et notamment en médecine : la communication dans des revues scientifiques, des colloques ...
    • métier, relative à une connaissance d'un thème, d'un environnement professionnel : le consultant par exemple.

- Quelques ingrédients pour se faire reconnaître en tant qu'expert.e.
  •  Passion : vivre de sa passion ou vivre passionnément d'un travail ?
  • Valeurs : les afficher, les assumer. Il faut porter, incarner humainement son projet.
  • Atouts différenciateurs : les exprimer, les mettre en avant.
  • Son entourage de projet : le mettre en valeur.
  • Imager : rendre tangible, illustrer son travail de références pour valoriser son image de marque, ses partenaires.
  • Expériences de vie : capitaliser sur ses emplois, ses échecs, ses réussites...
  • Etre en accord avec son expertise.
  • Singularité : assumer son métier, même s'il est nouveau, valoriser les "nouveautés professionnelles" (les outils, la posture, le lieu...).
  • Culture du marché : valoriser son environnement culturel (les relations, le code du métier, le vocabulaire...).
  • Feeling : être soi-même au quotidien.
  • Du "sur mesure".
  • Résonner : "être la personne qu'il vous faut".
  • Liberté de ton : démontrer son indépendance de réflexion, donner son point de vue et donc éviter les conflits d'intérêts, le jugement.
  • Communiquer : en faisant attention aux mots clés sur votre carte de visite ...
  • Ambition : il ne faut pas hésiter à l'assumer, l'exprimer, avec une lecture d'ouvrage comme celui de Paul Arden, célèbre publicitaire, qui s'intitule "Vous pouvez être ce que vous voulez être".


Enfin, votre projet étant unique, c'est à vous de vous positionner, exister de façon unique en fonction de vos clients, eux-mêmes uniques si vous êtes expert.e.s.

vendredi 31 juillet 2015

[rencontre de tiers lieux] Vers un réseau franco-africain de l'innovation sociale


Grâce au projet de recherche collaborative "L'Obsidienne, Observatoire des Espaces hybrides et autres tiers lieux", j'ai (Alexis) eu le plaisir de découvrir le projet africain "Jokkolabs".



En effet, étant sélectionné pour présenter le projet consortium "des Terres Créatives aux Pistes Créatives" au Forum Mondial de la Langue Française sur la Francophonie créative à Liège, je devais la rencontrer sur place. Cela ne s'est pas fait finalement.

J'ai donc organisé un rendez-vous par Skype avec Sika HOUESSOUVI, chef de projet à Jokkolabs.

Elle m'a ainsi expliqué que celui-ci peut être vu à la fois comme un cluster virtuel et un réseau d'innovation sociale, un réseau d'espaces de coworking, un incubateur, un réseau social ... en Afrique et France.

​Leurs principes directeurs :
autonomie de fonctionnement des acteurs locaux
indépendance locale des lieux (juridique, économique...) et du réseau lui-même
​- partager en open source les idées produites
connecter les initiatives individuelles, collectives et les lieux.

Ils animent à ce jour 8 espaces dont Dakar, le premier, Nanterre, Ouagadougou ou Casablanca. Pour développer le sentiment de réseau, ils ont constitué une "équipe d'animation globale" répartie dans les différents pays, pour créer des connections, des actions collectives entre les lieux. Sika en fait partie.


Nous devons nous revoir en septembre pour envisager des actions partenariales pour le projet de recherche collaborative "L'Obsidienne".

mercredi 22 juillet 2015

[innovation collaborative] Retour sur l'accompagnement de start-up du SPN pour ERDF Poitou-Charentes


Nous avons eu le plaisir d'accompagner le SPN et ses membres pendant 1 mois et demi, de fin mai à juillet 2015, pour le compte d'ERDF Poitou-Charentes, afin de leur permettre de répondre au Concours Innovation 2015.




Celui-ci s'est réalisé en collectif, associant Escale Créative avec Christine Leblanc-Sitaud, Les Alchimistes avec Johanne Bruffaerts et Prima Terra l'Agence avec Alexis Durand Jeanson.

Cet accompagnement se faisait sous la dénomination "Créativ'IT".

Il avait pour but d'accompagner les membres adhérents du SPN à imaginer des idées, des projets, des solutions en réponse aux attentes d'ERDF de se renouveler et innover à travers la dimension de Réseaux électriques intelligents. Plusieurs thématiques étaient proposés.



Celui-ci s'est décomposé en trois temps :

1/ Une conférence sur "l'innovation collaborative et la créativité" à travers trois dimensions :


- une expertise territoriale, par la présentation des changements séculaires de paradigme, l'échelle de territoire de projet et des exemples de projets innovants de réseaux intelligents, pour discerner les enjeux stratégiques.
- une posture créative et ses techniques collectives, pour comprendre la diversité des approches, méthodes et outils possibles en management de l'innovation. 
- et une réactivité individuelle, permettant à tout un chacun d'adopter une agilité créative.

2/ Des sessions créatives en groupe, à Niort, Angoulême et La Rochelle.

3/ Un accompagnement à distance pour affiner la rédaction écrite à la première phase du concours.

Plusieurs entreprises accompagnées ont été sélectionnées par le premier jury, à profil majoritairement technique (résultats reçus au 22.07.2015). 
Prochaine étape, la sélection par le jury à orientation créative et société civile !

Comme ERDF et le cluster du Numérique "SPN les professionnels du Numérique de Poitou-Charentes", contactez-nous pour connaître les possibilités d'accompagnement !

lundi 29 juin 2015

[écosystème relationnel] Lancement d'un set pédagogique pour des écosystèmes de projets !



Bonjour,

Afin de vous tenir informé d'une dernière réalisation de Prima Terra, je vous propose cet article. 
Il parle d'écosystème d'acteurs, de penser le projet sous une forme systémique et multipartenariale mais aussi de repenser le cadre des situations, contournant les problématiques visibles, les acteurs influents, les obstacles actuels pour trouver des solutions ailleurs, avec d'autres.

Voici une photo, en situation, avec des bêta testeurs - développeurs territoriaux de toute la France (agences de développement économique, conseils régionaux, conseils départementaux, intercommunalités, conseils citoyens, agences d'urbanisme...) à Rennes la semaine dernière, le vendredi 27 juin 2015. 

Nous co-animions l'atelier avec Mylène Thou, auparavant au Collectif Ville Campagne et toute nouvelle chez Cap Rural.


CC-BY-NC Prima Terra l'Agence
Les congressistes en pleine réflexion pour repenser un projet complexe de quartier
en pleine mutuation urbaine (ANRU) à Marseille !

CC-BY-NC Prima Terra l'Agence
Un atelier de formation-action pour  s'initier à "fabriquer du développement par l'écosystème d'acteurs"

Il s'agissait du lancement pour le 2ème Congrès National des Développeurs Territoriaux,en avant-première, d'un set pédagogique dédié à l'analyse, à la compréhension et au développement de projets d'intérêt collectif, par le biais d'écosystème d'acteurs.

Ici, l'atelier consistait, sur une demi-journée, à sensibiliser à la fabrication d'une posture sensible, individuelle et collective, autour d'un projet commun, afin de penser selon un principe d'écosystème et non plus par "silo technique" par service ou en "mille-feuille", en distinguant l'échelle d'action de l'organisation.

Il est également possible de réaliser, pour une entreprise, un incubateur ou une collectivité, un atelier d'initiation voire de formation, d'une journée ou plus, pour analyser le tissu relationnel existant, l'élaboration d'un nouveau système projet et le développement d'angles de production associés (communication, modèle des ressources...). 

Il est tout aussi envisageable de développer des extensions adaptées pour un secteur (végétal, architecture, paysagisme, numérique ...), une culture organisationnelle (grand groupe, collectivité locale, association de quartier, coopérative agricole, tiers lieu...) ou pour une thématique (tiers lieux nouvelles formes d'habitat, énergie et réseaux, déchets et économie circulaire créative, croissance verte et éco-produits, big data et numérique...).

Un set augmenté est possible sur demande, avec l'élaboration d'une cartographie dynamique en ligne. 

Retrouvez le set pédagogique et bien d'autres outils pédagogiques ici : 
http://prima-terra.fr/designpedagogique


Au plaisir d'en parler prochainement,
A bientôt !

Articles les plus consultés