Affichage des articles dont le libellé est Organiser. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Organiser. Afficher tous les articles

mercredi 16 octobre 2013

Mobilité et TIC, le couple gagnant


En participant au salon Metro Num sur les solutions numériques pour les villes et les territoires à Bordeaux, j'ai découvert une présentation des Transports en commun de l'agglomération girondine, TBC.



Une interconnexion intéressante pour les usages (comme le gestionnaire) par les services proposés par le biais de web applications, site web et communauté en ligne.


mercredi 28 novembre 2012

L'esprit charrette, vecteur de simplicité ?



La roue de charrette (source : Edmond Prochain)


Et vous, l'esprit "charrette", vous en pensez quoi ?

Pensez-vous que cela soit un facilitateur de créativité, permettant de développer de nouvelles idées dans les derniers instants ?

Ou bien est-il un facteur de stress et de fatigue, propre à faire fuir à long terme vos collaborateurs ?

Et si vous réunissiez tous les points positifs de la "charrette" tout en réduisant au possible ces instants d'urgence et de gestion de crise, qu'est-ce que cela donnerait ?

Ce moment magique, que l'on retrouve dans le vocabulaire de nombreux métiers créatifs (graphiste, architecture, publicité, paysage, scénographie ...) mais pas forcément dans la culture de toutes les agences, est-il un passage obligatoire dans l'emploi du temps d'une entreprise ?

Doit-on forcément s'obliger à ne pas optimiser son planning de manière à passer sans cesse par cette étape particulièrement propice à resserrer des liens mais aussi à en défaire d'autres ?

Au final, la "charrette" vous ressemble-t-elle ?

L'image de l'agence de créatifs "désorganisée" donnée à vos partenaires et clients, illustrés par ses passages prétendument obligés,  vous correspond elle ?

Ceci est une manière de voir son travail, mais sachez qu'il existe des solutions pour s'en défaire ... ou mieux, de la canaliser.

A vous de conduire vos projets, vous êtes le chef de projet !


mardi 27 novembre 2012

L'esprit du blog, la culture Projet



L'esprit projet, une constante de l'agence


Suite à un échange Viadeo que j'ai pu avoir avec un confrère paysagiste consultant en aménagement territorial sur l'esprit du travail de l'agence Prima Terra, je vous offre la contenance.


Un moyen de comprendre ce qui paraît être à mes yeux, l'esprit de ce blog.



"A cela, pour aller dans votre sens, le blog que je tiens est un creuset d'idées, de lectures, de réflexions portées sur les manières de penser le projet dans sa dynamique entrepreneuriale (s'organiser, optimiser son travail d'étude et de proposition, valoriser et communiquer son travail).


C'est donc bien dans cette vision plus "politique" du projet que je transmets des idées et des opinions, néanmoins dans une approche non dogmatique loin de là.



Il me semble cependant, et c'est l'esprit de notre agence, que la plus grande des forces du concepteur peut être, et doit être ses différences. Car sa vision, sa manière de se projeter dans l'espace et le temps et ses méthodes pour travailler avec le site se liront dans les aménagements proposés. 

Et cela ne doit pas être oublié lorsque l'on lit mes articles, qui présente des idées à large spectre mais fortement adaptables aux métiers de chacun.


Et c'est là, il me semble, que les concepteurs doivent encore avancer. Contribuer à développer leur coeur de métier tout en opérant des améliorations voire des innovations constantes qui apporteront de nouvelles manières de vivre pour l'usager tout en ne s'oubliant pas en tant que professionnel sont les clés du succès. 


Car c'est en optimisant ces méthodes internes que l'on parvient à construire de manière pérenne des projets d'aménagement novateurs. Les grands concepteurs sont avant tout de grands chefs de projets. 

Nous pourrions notamment citer Alexandre Chemetoff que j'ai pu voir en conférence dernièrement. Sa vision est à la fois transversale et globale tout en étant marquée d'une profonde manière d'optimiser l'espace selon les couches successives du projet."


Une façon de faire savoir la manière dont nous voyons l'approche projet comme moyen de donner du sens en équilibrant durablement des impératifs économiques et temporels avec l'envie de bien faire, le qualitatif. 


Au plaisir de lire vos commentaires !


vendredi 23 novembre 2012

Label de gestion écologique, des leviers de motivation ... et de valorisation



Le label EcoJardin, une manière de gérer les espaces verts


Lors de mon passage au Salon des Maires et des Collectivités hier, j'ai pu profiter d'une conférence organisée par Plante & Cité.

La conférence était intitulée "La gestion écologique de nos espaces verts grâce à EcoJardin".

A cette occasion, plusieurs intervenants ont pu exprimer clairement, en tant qu'ambassadeurs, les aspects positifs d'une telle démarche.

Notamment Natureparif, l'organisme parisien chargé de promouvoir la biodiversité en Ile-de-France, était présent.

Ce fut l'occasion d'écouter son fonctionnement, organisé selon une gouvernance tripartiteEn effet, la démarche labellisée est assurée par trois types d'acteurs.

Plante & Cité, en tant que gestionnaire du référentiel, Natureparif, en porteur du projet de labellisation pour 3 ans et des cabinets privés, chargés d'auditer les sites.

Des aspects intéressants ont pu ressortir de là.

D'une part, le prix relativement faible. En effet, celui-ci ne coûte que 675 € TTC / site audité, facturé directement par l'auditeur externe.

D'autre part, les aspects non négligeables que peuvent apporter une telle démarche, que ce soient pour les collectivités gestionnaires de sites que pour les entreprises d'espaces verts, pouvant être amenés à gérer ou tout partie de ces espaces. 

Ces aspects furent notamment présentés par la Ville de Metz et son fameux parc de la Seille mais également par la Ville de Versailles, représentée par Magali Ordas, adjointe à l'environnement et Cathy Biass-Morin, directrice des Services Espaces Verts.

En voici les principaux selon moi.

C'est tout d'abord la possibilité d'accompagner le Changement, aussi bien en dans le fonctionnement interne, pour les services techniques et les élus, qu'en externe, vis-à-vis des possibles entreprises d'espaces verts, des fournisseurs et surtout, des habitants.

Accompagner le Changement par une sensibilisation opérationnelle et quotidienne, mais également par la possibilité de mettre en place une démarche Qualité, structurant ainsi les méthodes de travail et permettant ainsi d'assurer la gestion durable des espaces verts. 
Par ce biais, on peut ainsi tendre vers la culture de l'écrit, en transmettant les informations, les expériences aux intervenants.

Ensuite, c'est l'occasion de développer de manière importante le travail collaboratif

Pourquoi ?

Parce que les équipes sont ainsi amenées à participer pleinement aux objectifs et cibles, à réfléchir aux pistes d'innovation et d'amélioration potentielles mais également en demandant de rendre compte de leur efficacité.

Et ce décloisonnement des responsabilités, laissant une part de créativité à chacun, va permettre de favoriser l'émulation collective, la valorisation des éléments moteurs mais également de construire une image nouvelle et ambitieuse des équipes.

Une ambition forte de renouveau, de remise en question constante et de possibilité de valoriser le travail fourni qui peut-être intéressant pour l'ensemble des acteurs du Paysage.



Un moyen fort intéressant de différenciation territoriale et d'optimisation de ses processus, qui peuvent être peu négligeables par ces temps moroses.

Pour les personnes intéressées, voici le lien web de description de la démarche de labélisation.

Si vous souhaitez également connaitre l'interlocuteur pour vous présenter les principes écologiques, n'hésitez pas, demandez nous !

lundi 19 novembre 2012

Le Changement ... maintenant !



Graines de Fagus, source naturelle d'une évolution constante ... au gré du temps.

Le Changement est souvent l'affaire d'un petit nombre.

Pourquoi donc ne pas laisser les collaborateurs, les Clients, s'exprimer sur les besoins de l'Organisation et de son métier, sur les manières d'approcher un projet ou les possibilités d'optimiser la communication interne ?

Comme j'ai pu le lire dernièrement sur un papier de La Rochelle, un consultant citait la première règle du dirigeant comme celle consistant à éviter à tout prix le "syndrome du bunker". Vous savez, celui d'une direction et de l'encadrement, peu confiante en l'avenir, qui tendrait ainsi à s'enfermer dans sa tour d'ivoire ...

Et il n'a pas tort !
Une attitude fermée et peu réceptive engendrerait à terme une mise en apnée de l'activité, fermant ainsi la porte à toute piste de réflexion potentielle.

Pour éviter cela, rien de mieux que de "rester présent sur le terrain", en gardant le contact avec son personnel comme avec ses clients en communiquant.

N'oubliez donc jamais que vous pouvez avoir le meilleur savoir-faire, cela ne servira strictement à rien si celui-ci n'est pas connu ! 


Et cela fonctionne en interne, en se tournant plus que jamais vers son personnel, qu'en externe, vers les Clients de tout type (décisionnaires, financeurs, utilisateurs finaux ...). Car communiquer vous permet ainsi de rester au coeur du processus métier qui fait la réussite de votre activité, en écoutant ainsi les potentielles évolutions demandées. 

Et oui ! Cette position active vis-à-vis de la demande vous permettra ainsi d'être réceptif de manière globale et transversale aux besoins du marché, qu'ils soient existants ou latents. Car cela vous permettra de vous concentrer sur les axes d'amélioration et/ou d'innovation à développer pour répondre, avant les autres, aux évolutions de votre métier.

Et vous, vous en êtes où avec votre communication ?


lundi 12 novembre 2012

Pourquoi du Conseil avec Prima Terra l'Agence ?





Au début, un constat

Parce que les Organisations de l'Aménagement des territoires ont besoin d'interlocuteurs uniques pour orchestrer efficacement leurs projets, 

parce que les prestataires de services sont généralement nombreux pour répondre à ces attentes, la multiplication des interlocuteurs engendrant des surcoûts évidents et des défaillances d'organisation inévitables, 

nous avons voulu répondre à vos besoins.

De là est née PRIMA TERRA l'Agence®
votre unique interlocuteur pour construire avec vous l'identité, les stratégies et l'organisation qui correspondra à votre projet, l'ensemble étant alors valorisé par une communication ciblée, tout naturellement.


De l'exploration d'idées à la concrétisation

Pour vous, nous développons ensemble les idées qui vous ressemblent pour construire ainsi vos projets de demain.



SE PROJETER

Parce que ... vous vous devez d'élaborer et de suivre le fil rouge qui vous permettra d'accomplir et de réussir votre projet, sous toutes ses coutures.


ETRE & DEVENIR

Parce que ... le reflet de votre organisation doit répondre le plus justement à votre projet, nous composons pour et avec vous l'identité qui colle, tout simplement.


PENSER, CRÉER

Parce que ... votre métier, votre projet est votre credo, parce notre démarche co-créative est notre credo, parce que nos solutions créatives seront les réponses à vos attentes.


COORDONNER


Parce que ... vous ne devez rien laisser au hasard, nous composons une équipe adaptée à vos besoins. Nous sommes l'interlocuteur unique qui optimise votre temps tout en orchestrant tout du long le processus créatif qui vous rendra différent du voisin.


OPTIMISER

Parce que ... votre organisation se doit de répondre au plus près aux attentes de vos projets, nous assurons en interne l'intégration de nos solutions créatives, performantes ... et efficientes.


VALORISER & COMMUNIQUER

Faire savoir votre savoir-faire, quelle meilleure ambition pour parachever votre projet ?



Articles les plus consultés