Affichage des articles dont le libellé est Intelligence créative. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Intelligence créative. Afficher tous les articles

lundi 10 novembre 2014

[invitation] Prima Terra l'Agence était invitée à intervenir pour le Petit Ramdam des Tiers-Lieux à Hagetmau


Alexis Durand Jeanson était invité vendredi 7 novembre à intervenir à l'occasion de l'inauguration du nouveau tiers-lieu d'Hagetmau (40), au sud des Landes, au même moment que le "Petit Ramdam des Tiers-Lieux", organisé par la Coopérative des Tiers-lieux en Aquitaine.

Plus de 100 personnes étaient là !


L'occasion de parler de la Créativité territoriale - plateforme, émergences et initiatives, du rôle des tiers-lieux dans cette posture pouvant être portée par tous, de l'importance de projets portés par des valeurs communes autour d'une quête de sens, des communautés de destin émergeant de cela, de cette mairie mutante qui naît du cœur des territoires, etc.

Au programme, il y a avait :

Inauguration du tiers-lieu de Hagetmau pour 

Le Petit Ramdam des Tiers-Lieux

Inauguration du tiers-lieu de Hagetmau pour Le Petit Ramdam des Tiers-Lieux
Les Petits Ramdam sont des temps d’échanges et de rencontres trimestriels proposés aux gérants d’espaces, représentants ou animateurs de collectifs, utilisateurs bénévoles engagés dans la gestion d’un Tiers-Lieu* qu’ils viennent d’Aquitaine ou d’ailleurs.



PROGRAMME

9h30 : Accueil Café et introduction

10h15 : Grande discussion  sur le thème « Créativité et territoires »
 avec
– Jacky Denieul, IAAT Poitou-Charentes
– Christine Dion, membre du Réseau Créativité et Territoires
– Alexis Durand Jeanson, Agence de Développement hybride Prima Terra
– Siegfried Burgeot, CRIJ de Poitiers

Nouveau Monde ? Nouveau mode ? Nouvelle mode ?
Pour éviter de se fossiliser (ou s’engourdir), le Tiers-Lieu doit s’inventer en continu, s’hybrider, se transformer sous l’impulsion des collectifs citoyens, des acteurs et collectivités locales : éviter la standardisation, rester à l’écoute des signaux faibles, partager les bonnes pratiques (et reconnaître les mauvaises), oser des paris économiques, s’entraider… Créer !

11h15 : Temps coopératif : L’écosystème des tiers-lieux aquitain, quelles coopérations pouvons-nous construire ?

Imaginons des coopérations pour dynamiser l’espace rural
Animateur : David Le Norcy
Format : Boîte à idées / Travail en groupe
avec la participation de :
– Jean Mougenot / Coordinateur Pôle de Coopération Economique, Sociale et Environnementale Sud Aquitaine / Comité de Bassin d’Emploi du Seignanx
– Julien Ducos / Coordinateur Sac de Billes / Café BOISSEC à Larbey
– Simon Grolleau / Coordinateur CAP -SOLIDAIRE : Union des Acteurs ESS du Sud-Gironde
– Jacques Le Priol / Chargé de mission ESS Gironde et Innovation Sociale – Conseil Régional d’Aquitaine

12h15 : Inauguration du tiers-lieu de Hagetmau et colunch

14h : Barcamp / Ateliers participatifs entre gérants d’espaces, porteurs de projets, représentants de collectifs, utilisateurs engagés dans la gestion de leurs espaces

16h30 : Restitution collective en fin de journée

Retour en images :

© Tiers Lieux de Gascogne
© Coopérative des Tiers Lieux en Aquitaine

© Coopérative des Tiers Lieux en Aquitaine

[Vu sur le Web] Entrepreneuriat social : quête de sens, intelligence collective et créative


Lorsque des entrepreneurs sociaux, des responsables de la finance "conventionnelle" ou le Président du Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE) parlent de "Social Business" à l'occasion du second débat de la semaine de l'entrepreneuriat social, on entend des idées intéressantes que Prima Terra l'Agence introduit tous les jours un peu plus depuis  ans ...

On y parle de posture d'entrepreneur social, en répondant à une quête de sens par la convergence du groupe autour d'intérêts collectifs ...

Mais aussi que la banque BNP Paribas souhaite à répondre aux intérêts de ses actionnaires, non plus seulement à de seuls intérêts financiers mais aussi à des attraits environnementaux et sociaux qui demandent aux établissements bancaires de repenser leur modèle.

Ou que l'Economie Sociale et Solidaire est une réponse [ndlr : un outil, un levier] aux dynamiques émergentes, une économie localisée et solide car basée sur l'humain plus que sur le financier, et bien "présente", s'appuyant sur une communauté d'intérêts ancrée sur un territoire.

Tout comme le fait que le porteur de projet ne doit plus seulement avoir une bonne idée mais aussi être le plus rapide ou, comme l'exprime Adèle Galey de Ticket for Change, apprendre des bonnes pratiques d'ailleurs, apprendre de celles-ci et les co-créer, en concertation avec son environnement local son écosystème.

Mais aussi s'adapter à un nouveau contexte environnement, s'inspirer des pratiques venant de "pays émergents", dans une forme d'économie frugale.

Ou enfin, ne plus dissocier le social et le business, s'inspirant de la décontraction anglo-saxonne à travailler et bien gagner sa vie dans le social...

Retour en images ici :


Economie solidaire : les dix temps forts du débat par liberation

lundi 13 octobre 2014

[invitation] 3èmes Journées d'Automne "Créativité et Territoires" à Poitiers du 22 au 24 octobre

Rendez-vous du mercredi 22 au vendredi 24 octobre 2014 à l'EMF Poitiers pour les Troisièmes Journées d'Automne "Créativité et Territoires", Prima Terra l'Agence co-animera une table ronde le vendredi matin sur l'ingénierie territoriale et l'accompagnement de porteurs de projets.



***
Trois journées de tables rondes, d’ateliers pour échanger autour de la question : comment mobiliser efficacement pour la créativité des territoires ?

Modalités d’inscription :

La participation aux journées est gratuite mais l’inscription obligatoire, en remplissant ce formulaire en ligne.
Un buffet est proposé à l’Espace Mendès France, café, vin compris à 15 € (dans la limite des places disponibles).
Plan de Poitiers au format pdf : PlanPoitiersWeb
-

Programme :

Téléchargez le programme au format pdf : ProgrammeJournéesAutomneCreativiteTerritoire2014
-

Mercredi 22 octobre 2014

14h – 14h15 : Présentation et modération de la journée par Jacky Denieul
14h15 – 17h : Introduction par Jean-Pierre Comettiphilosophe.
Temps de Recherche & Développement sur cette question avec un échange entre un groupe de chercheurs transdisciplinaire : Fiorenza Cout, chercheuse en traditions populaires – Vallée d’Aoste ; Brigitte Ollier De Boucaud, participante au montage formation ouverte à tous (MOOC) sur la créativité ; Yvette Lazzeri, enseignant – chercheur au centre d’études et de recherches internationales et communautaires (CERIC) de l’université de Aix-Marseille ; Delphine Crublet, ethnologue (SEA Europe), chargée de développement collectivité territoriale, Picardie ; Michel Richard, président de l’institut Jacques Cartier (géopolitique) ; Paul Vermeylen, architecte-urbaniste, expert en management public, et un groupe de professionnels-praticiens des territoires.
17h – 18h30 : Poitiers, ville de savoirs. Visite guidée du centre ville avec Nathanaëlle Gervais, guide – conférencière.
20h : Dégustation cuisine du monde à la cafétéria de l’Espace Mendès France. Avec Yassir Yebba, Randy Menard (cuisine de Louisiane).
 -

Jeudi 23 octobre 2014

Modérateur de la journée Pierre Pérot, urbaniste sociologue (Espace Mendès France).
9h – 9h30 : Interventions de Jean-François Macaire, président du conseil régional Poitou-Charentes, de Alain Claeys, président de l’agglomération de Poitiersmaire de Poitiers, mot d’accueil de Didier Moreau, directeur de l’Espace Mendès France.
9h30 – 10h : Introduction générale de Paul Vermeylen, architecte-urbaniste, expert en management public, sur le temps de la métropole.
10h – 11h : Table-ronde sur l’entrepreneuriat dans les territoires sous toutes ses formes (éducation, culture, accompagnement…)
Interventions de Jean-Yves Dugast, directeur général de la Fondation entreprendre ; Jean-Paul Pronost, responsable animation réseau de la fédération des agences de développement et des comités d’expansion économique (CNER) ; Jean-Marc Neveu, président du Centre des jeunes dirigeants (CJD) Région Poitou-Charentes ; témoignage de Jean-Luc Charrier, président de l’association ICARE – informations pour les créateurs et aides aux repreneurs d’entreprises à Thouars.
11h – 11h45 : Les enjeux de la créativité dans les territoires
Interventions de Edgar Morin, sociologue et philisophe, directeur de recherche émérite au CNRS et de Jean-Pierre Aubert, chargé de la mission sur l’amélioration de l’anticipation des mutations économiques et leur accompagnement par le cabinet du 1er Ministre, secrétaire général de la chaire MAI – Mutations-Anticipations-Innovations de l’IAE de Paris.
11h45 – 12h30 : Table-ronde sur l’action sociale, au service de la créativité du territoire
Interventions de Gérard Creux, sociologue attaché de recherche à l‘institut régional du travail social (IRTS) de Franche-Comté ; Yves Lusson, accompagnateur en créativité collective – Auvergne ; Anne Chesnot, psychologue – psychanalyste (conférence théâtralisée – Poitiers).
12h30 – 14h : Buffet à l’Espace Mendès France (places limitées sur inscription)
14h – 14h30 : Mise en situation concrète de créativité « Alliance Pursuit », jeu présenté par Jean-Marc Neveu, président du Centre des jeunes dirigeants (CJD) Région Poitou-Charentes.
14h30 – 15h15 : Table-ronde sur le rôle, en centre ville, du commerce, du tourisme… dans la créativité du territoire
Interventions de Hervé Lemainque, président de la journée nationale du commerce de proximité ; Francis Palombi, président de la confédération des commerçants de France ;  Philippe Gustin, directeur des Affaires Internationales de la ville de La Fayette (USA) : les festivals dans la ville, une revitalisation du centre urbain ; présentation du mouvement des Greeters de Tours par Virginie Rivainoffice de tourisme de Tours ; et des représentants de commerces locaux.
15h15 – 16h : Table-Ronde « À chacun son lab »
Interventions de Sarah Goldberg, présidente de Maker / Seine à Paris ; Marie-Laure Cuvelier, animatrice de la coopérative Tiers-Lieux d’Aquitaine, et un représentant du réseau Fab’Lab de Poitou-Charentes.
16h – 17h : Table-Ronde de l’association française pour le développement de la créativité : Créa-Franceet ses antennes régionales, animée par Isabelle Jacob, présidente de Créa-France.
17h – 17h30 : L’innovation à l’international : quelles leçons pour nos territoires ?
Intervention de Denis Brunet, vice-président du conseil général de la Vienne.
Soirée libre, regroupement possible en centre ville pour une soirée d’animation autour de la Louisiane.
 -

Vendredi 24 octobre 2014

Modérateur de la journée Virginie Baubriaud, chef de projet éducation formation (CAUE 79).
9h – 10h : Table-ronde sur l’exigence culturelle, une nécessité pour dynamiser la créativité dans les territoires
Interventions de Nathalie Mansuy-Todeschini, responsable de la médiation jeunesse à la médiathèque départementale de Seine-et-Marne ; Catherine Simon, de l’IRTS de Lorraine ; Nelly Margotton, entrepreneure – philosophe ; Philippe Brunet, de la compagnie DEMODOCOS.
10h – 10h30 : Complémentarité entre l’ingénierie territoriale et soutien aux porteurs de projets
Interventions de Alexis Durand-Jeanson, facilitateur de projet Prima Terra ; Franck Buffeteau, architecte et metteur en scène ; et témoignages de porteurs de projets.
10h30 – 11h45 : Responsabilité Sociale et Environnementale
Intervention de William Bourdon, avocat, essayiste « Petit manuel de désobéissance citoyenne », édition JC Lattès, initiateur de l’association Sherpa, tournée vers la notion de responsabilité sociale des entreprises.
Expérience dans un département, le Drôme par Jean Roche, directeur de Kasciopé-CCSTI de la Drôme, président de la Réunion, association nationale des CCSTI ; Patrick Gagnaire et Gérald Drubigny.
11h45 – 12h15 : Faire pousser la créativité dans les territoires, éclairage sur l’apport du centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) de Mathilde Vanderrusten, conseillère formation à l’institut spécialisé d’études territoriales (INSET) de Dunkerque.
12h15 – 12h45 : Le terroir et ses ressources, avec Fiorenza Cout, chercheuse en traditions populaires – Vallée d’Aoste.
12h45 – 14h : Buffet à l’Espace Mendès France (places limitées sur inscription)
14h – 15h : Le marketing territorial appliqué aux petites et moyennes villes par Christophe Alaux, directeur adjoint de l’institut de management public et de gouvernance – université Aix-Marseille.
15h – 16h30 : La ruralité créative
Interventions de Cédric Szabo, de l’association des maires ruraux de France (AMRF) ; Jean-Yves Pineau, du collectif ville campagne ; un représentant de France-Créative ; et témoignages d’acteurs locaux pour «capitaliser ce savoir que représente leur expérience passée au service des territoires».
16h30 – 17h30 : La marque Limousinedistinction et territoire par Ludovic Guinot, chargé de mission auconseil régional du Limousin.
17h30 : Clôture des travaux

Contacts :
Pour tous renseignements sur le programme de ces journées, contactez Jacky Denieul :jacky.denieul@emf.ccsti.eu ou contact@emf.fr

vendredi 25 juillet 2014

[Lecture commentée] Dynamiques de création collective : dispositifs, patrimoines et territoires


Retour sur quelques lignes d'un excellent article que j'avais pu lire en 2012 sur "les limites des dispositifs de création collective" sur knowtexblog.

Citations pour mieux comprendre la démarche de Prima Terra l'Agence, adoptant des dispositifs transversaux propres aux synergies créatives entre projets individuels / collectifs et projets de territoires.

“Les dispositifs créatifs produisent ce que les organisations habituelles n’arrivent pas à créer : un moment de décadrage, neutre et collectif, totalement orienté vers la production de solutions ingénieuses. Ce sont des formes joyeuses et non académiques de “recherche-action légère”, qui permettent de conduire des micro-expériences dans des secteurs qui en sont habituellement éloignés”, explique Stéphane Vincent, de La 27ème Région.
La 27ème Région est un incubateur de dispositifs de politiques territoriales basé sur le prototypage et les résidences de designers. 
Un important travail produit depuis plusieurs années sur la question de l'innovation dans le domaine public a été réalisé, s'appuyant sur les expériences du Mindlab au Danemark ou le Social Innovation Lab of Kent.

 “Le plus marquant, c’est la production collective de prototypes. Le fait d’en produire réconcilie profanes et experts : les premiers peuvent faire des propositions sans se censurer ; les seconds ne peuvent pas s’en tenir comme d’habitude à la théorie, ils doivent produire un objet, une représentation tangible. À court terme, ce type de dispositifs transforme les participants eux-mêmes, en particulier ceux directement concernés par les projets. Ils se montrent souvent d’abord sceptiques (“Mais qu’est-ce que ces gens peuvent bien connaître à mon domaine ?”), puis voient le changement s’opérer. Nous avons des témoignages de fonctionnaires qui nous disent : “Rapidement on réalise que l’on se remet à réfléchir ensemble, à ré-interroger des évidences supposées et à imaginer des choses concrètes !” Quand ces cessions sont bien menées, elles font beaucoup plus que produire de l’innovation, elles produisent du sens.”

A long terme, ces modes opératoires font émerger la culture de l'open source, décrite par le philosophe finlandais Pekka Himanen. Une posture qui permet alors de rapprocher secteurs et univers qui s'en tenaient éloignées (administration publique, organisation pyramidale, l'art...).

Porter un nouveau regard, placer tout type d'acteurs face à des problèmes communs en les poussant à co-produire des idées, des solutions, au-delà des clivages, des métiers, des cultures.

Mais la question du contrat, de lier le commanditaire au public co-créateur. Qui est d'ailleurs le commanditaire et le propriétaire des idées, une fois produites ? 
L'usager, l'entreprise, la collectivité ou les trois à la fois ...
Si le commanditaire a tout le pouvoir, il ne laisse pas les autres réinterroger ses certitudes. La situation idéale est lorsqu’il n’y a pas à proprement parler de prestataires et de clients, mais un ensemble de partenaires réunis autour d’une expérience, dont chacun accepte le protocole, mais assume d’ignorer ce que sera le résultat final. C’est ce cadre qui permet de faire du “problem setting” avant d’aller vers le “problem solving”, c’est-à-dire de faire du paramétrage de problèmes avant de chercher à les résoudre.” complète Stéphane Vincent.
C'est le questionnement que se pose Prima Terra l'Agence, se positionnant comme tiers de confiance, portant assistance (ou devrait-on dire facilitateur de) à ... maîtrise d'ouvrage, d'oeuvre et d'usage.

Et la question demeure, dans la mise en place d'un protocole de développement des idées générées lors de ces phases de co-création. Car l'enjeu est là... 
“Aujourd’hui, on ne sait pas suffisamment proposer une production aux projets qui ont éclos avec Museomix et il est pourtant capital de parvenir à développer et accompagner ces projets au-delà des prototypes. " dit Marie-Noéline Vigué de Nod-a.
Appel à projets, appel à manifestation d'intérêt, workshops ouverts... les émulsions d'idées ne manquent pas mais leur concrétisation demeure souvent lettre morte.

Prima Terra l'Agence conseille d'associer ces temps longs (appel à ...) et ces temps courts (workshops...) de création et à des espaces-temps intermédiaires, dans une posture réflexive, appelés tiers temps ou 'temps de la marge', allusion à ces 'tiers espaces' d'Hugues Bazin, chercheur en sciences sociales et partenaire, cité ci-dessous.

"Les trois dimensions réflexives de l'acteur-chercheur, du chercheur collectif et du laboratoire social [...] c'est-à-dire un 'tiers espace' social, économique et scientifique qui s'affranchit des logiques sectorielles et disciplinaires."

 La boucle est ainsi bouclée, associant ainsi TERRITOIRES, avec les tiers espaces, PATRIMOINES, avec la notion de biens communs et de ressources partagées / partageables et d'INNOVATIONS, associant des logiques de créativité individuelle avec des réalisations innovantes, fruit de réalisations collectives.

lundi 12 mai 2014

Penser le Design dans les projets d'une Organisation et d'un Territoire


Penser le Design dans une Projet, une Organisation repose sur le fait de penser autrement, de mettre tout le monde dans une posture non plus passive mais bien active face à son quotidien et surtout, à son avenir.

Pour cela, une position est à adopter systématiquement et de façon systémique, l'esprit du EIDP. Ce n'est pas un énième concept de plus mais simplement une attitude à avoir dans chaque situation.


©© Creative Commons (pas d'utilisation commerciale) Prima Terra l'Agence 2014


QU'EST-CE QUE L'EIDP ?

L'EIDP vient de "Explore, Ideate, Design & Plan" pour :

- Explorer, son environnement, sa situation, ce qui existe autour de soi, ce qui n'existe pas...

- Produire de l'Idée, l'Idéation, une phase où toutes idées est à prendre en compte. Il n'existe alors pas d'idées bonnes ou mauvaises, loufoques ou timides.

- Designer dans le sens de concevoir par le dessin le Dessein d'un projet. Bien entendu, cette étape rejoint celle consistant à être dans une Pensée Design, où l'Empathie en est la clé.

- Et enfin, Plan pour Planifier, Organiser, Programmer la mise en oeuvre de l'idée conçu.


EN PRATIQUE, CELA PASSE COMMENT ?

En pratique, l'approche Design dans un projet ou une organisation consiste à accepter de mettre en pratique les aspects suivants.

- Encourager l'imagination, le "rêve actif". Nous ne parlons pas de l'éternel boite à idées que l'on retrouve toujours dans un coin des Organisations mais bien d'une posture active où le Changement est produit par les Usagers, les Acteurs eux-même.

- Ouvrir les yeux sur le monde et permettre aux acteurs et usagers de regarder ce qui se fait ailleurs. Cela passe par une logique de veille et de benchmark ouvert, collaboratif, où chacun peut produire de l'information, la valoriser et la décortiquer.

- Développer la collaboration créative. Cette sensibilisation et la formation-action à cette attitude permet alors de produire un corps social adepte des logiques de groupe, de l'intelligence collective et de la co-fabrication d'idées. Elle permet alors de décupler l'innovation transversale dans les Organisations, publiques et privées, pour des besoins de réponses à l'environnement comme sur un territoire, dans une logique de gouvernance partagée.

- Enfin, découvrir et faire découvrir de nouvelles possibilités à la fois dans les outils employés, les services et produits déployés et également les moyens de les mettre en oeuvre. Cette posture, acquise par la formation-action de tous, doit permettre de produire des Organisations actives, où du Bas vers le Haut dans une logique ascendante (Bottom-Up) comme du Haut en Bas dans une logique descendante (Top-Down), les idées peuvent exister, être écoutées et tester. 

La Gouvernance, les formes de collaboration et de coopération, les possibilités de co-production d'idées sont alors à imaginer pour le Projet. 

C'est à ce moment là que le rôle de facilitateur peut se faire ressentir, vous apportant cette médiation organisationnelle et territoriale mais également les outils pratiques pour mettre en place cette Pensée Design et son intégration, l'Implémentation, dans les projets. 

vendredi 28 février 2014

L'ABCédaire "La Vi(lle) invente ou l'art de fabriquer l'alchimie heureuse et créative sur les territoires"


de Mathilde Cota et Alexis Durand Jeanson, d'après le travail de fond de Jacky Denieul, janvier 2014.



Un ouvrage qui n’aurait pu avoir lieu sans le travail de fond réalisé par la Plateforme nationale “Créativité et Territoires”, l’association-réseau nationale “Via Paysage”, le projet citoyen “Charentes Terres créatives”, le laboratoire d’arts appliqués “Le Carré Bouge" … et tous les autres.

Un livre “open source” qui doit se nourrir de rencontres, d’échanges, d’avis divers sur la Créativité avec & sur les Territoires.

N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques !

mercredi 1 janvier 2014

Nos vœux commencent avec la 1ère édition de notre ABCédaire "La Ville invente ou l'art de ..."






Que cette année vous soit belle, créative et heureuse.

PRIMA TERRA l'Agence hybride et son équipe vous souhaitent leurs meilleurs vœux et s'occupent de faciliter la vie de vos projets !

Le petit bonus de ce début d'année :

1ère édition de l'ABCédaire " LA VILLE INVENTE ou l'art de fabriquer l'alchimie heureuse et créative sur les territoires" [consulter - télécharger librement].


vendredi 20 décembre 2013

"Terres Créatives" est lancé : booster la créativité et l'intelligence collective sur les territoires


Des citoyens charentais et d'ailleurs (Saint-Ouen et Limoges) ont lancé une plateforme nationale de communautés locales, "Terres Créatives les communautés", dans le but :
-  d'identifier et faire émerger des initiatives créatives, utopiques (ou plutôt hétérotopiques) et culturelles sur les territoires
- et les valoriser par des ateliers-rencontres d'acteurs privés et publics des territoires, 

dans une logique d'innovation ouverte et territoriale. 

Ici, le 1er projet de communauté informelle, en Charente et Charente-Maritime, avec le site web "Charentes Terres créatives" et la Page Facebook dédiée.



D'autres communautés locales sont nées en France, comme "Poitou Terres Créatives".

Prima Terra l'Agence, à l'initiative du projet collectif, se donne la charge, bénévolement, d'animer et de développer la visibilité territoriale et de ses acteurs à travers l'attractivité du dispositif, des territoires et des projets rencontrés, permettant de stimuler les synergies créatives. 

Un projet en relation avec le dispositif touristique "Pistes Créatives" que nous développons.

lundi 2 décembre 2013

Des conférences au service de l'innovation sociale


Rassembler des acteurs variés de la société (élus, entrepreneurs sociaux, entrepreneurs "traditionnels", universitaires de renom...) pour les faire réfléchir à de nouvelles formes socialement innovantes, anticiper et mettre en débat et inspirer nos pratiques quotidiennes, notre vie professionnelle

tel est le pari du "projet UP - Up Conférences".

Retrouvez les prochaines dates sur le site ainsi que ceux passés, en version audio, ici.






Vous aussi, votre entreprise, votre association, votre collectivité souhaitez rassembler des acteurs variés de la Connaissance, de l'Innovation, de vos territoires ?

Mais vous souhaitez rassembler des citoyens, des entrepreneurs locaux, des associations locales aux côtés de "pionniers" afin de faciliter l'échange, le développement d'idées collectives et non la simple information partagée, laissant de côté les citoyens locaux, transformés en simples usagers-consommateurs.

Rassembler dans des lieux variés des publics variés autour de thématiques apparemment divergentes, débattre et partager des idées, construire et collaborer ensemble autour de projets coopératifs sur et pour les territoires, voici notre démarche.

Alors, dans ce cas, faites appel à l'Agence hybride Prima Terra, révélatrice des potentiels et des pionniers de demain, sur vos territoires.

lundi 14 octobre 2013

Quand le concept de "Ville durable" rencontre celui de "Smart Tourism"


Lorsque le concept de "ville durable" rencontre les TIC, cela créer des innovations au service des usages. L'exemple de l'événement organisé à Nice à la SKEMA, par Télécom Valley, le 10 octobre dernier en est un exemple...

Pour titre, "Smart tourism, TIC et OpenData" où comment l' écotourisme pourrait intégrer des webapps, des données libres, des services intelligents pour faciliter la vie du touriste en voyage.

Une réflexion intéressante pour donner de la liberté d'action, de l'autonomie d'usages mais également de l'inclusion sociale dans les pays visités, rendant le tourisme non plus une couche supplémentaire d'activité économie sur un territoire mais bien une case complémentaire de l'échiquier, sous une forme symbiotique.

Voici une vidée de présentation de ce colloque.


Journée M tourisme par TELECOM_VALLEY


Vous souhaitez en savoir plus ? Prima Terra l'Agence peut vous accompagner dans votre réflexion de valorisation territoriale, accompagnée d'expertises sélectionnées en Loisirs Culture Tourisme mais également en TIC.

mardi 3 septembre 2013

Jardinage créatif pour faire face aux pénuries alimentaires en milieu urbain

Pour faire face aux pénuries alimentaires en milieu urbain, quoi de mieux que d'implanter de l'agriculture ?

C'est le défi auquel a répondu la Coopération belge au développement et l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, plus connue sous le nom de FAO, dans la bande de Gaza en 2013.

Le projet vise à encourager et développer des solutions durables et créatives en matière de sécurité alimentaire. Parmi ces projets, l'exemple ci-dessous d'une ménagère palestinienne qui a imaginé ce système de conduites pour agrandir son jardin de toit et cultiver des herbes aromatiques.

Le jardinage créatif
Système de cultures d'aromatiques sur les toits palestiniens, © http://diplomatie.belgium.be


L'insécurité alimentaire provoqué par le blocus offre un accès très limité des familles aux terres cultivables et aux pêcheries tout comme l'importation de services et marchandises.

Ainsi, la FAO mise, avec l'aide de la Coopération belge au développement, "pour l'élaboration de techniques de production durables, innovantes et sur mesure à l'échelle des ménages".


Les familles aux revenus modestes et vulnérables reçoivent ainsi un "kit de jardin de toit" ou des "kits d'arrière-cour" ainsi qu'une formation et une assistance technique. Ce kit est composé de quelques petits animaux (poules, lapins), des graines de nombreux légumes ainsi que du matériel d'irrigation.

A cela, l'approvisionnement en eau étant limité, des systèmes de recyclage de l'eau à petite échelle sont installés, les "aquaponies".

Aquaponica
L'aquaponie est une solution durable et innovante pour l'horticulture (vivrière)
en cas de disponibilité limitée de terres agricoles (source : FAO)

Ainsi, depuis, février 2013, 1 800 familles de la bande de Gaza peuvent déjà consommer des légumes et de la viande auto-produits.

Une solution intéressante pour développer une certaine autonomie des ménages, répondre à des besoins spécifiques à chacun à partir d'un système standardisé tout en favorisant une solution de proximité. Qu'en pensez-vous ?


Plus d'infos sur le lien suivant http://diplomatie.belgium.be/fr/Newsroom/actualites/communiques_de_presse/cooperation/2013/04/ni_170413_jardinage_creatif_a_gaza.jsp.