Affichage des articles dont le libellé est Economie régénérative. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Economie régénérative. Afficher tous les articles

mercredi 21 octobre 2015

[Tiers Lieux et Biens communs] Rendez-vous des tiers lieux à la Maison des Acteurs du Paris durable


Rendez-vous le vendredi 13 novembre 2015 à la Maison des Acteurs du Paris Durable, rue des Blancs Manteaux pour une journée sur le thème "Sans argent, 100 ressources, 1000 métamorphoses", dans le cadre de la "Journée mondiale de la Gentillesse".

Cet événement est organisé par le Club des Eco Business Angels.



Voici le programme prévisionnel :

8h30 : Accueil des invités avec leurs "paniers garnis créatifs" (gourmandises et boissons) et leurs "dons sans argent" (objets à donner).

9h - 9h20 : mot de bienvenue

9h20 - 10h : "Méta-Morphoses : Invest in Change ! par Nicolas Rousseaux

10h - 10h30 : Origine et avenirs de "Chez ma Tante" par Jean-François Guyot

10h30 - 10h45 : pause

10h45 - 12h30 : 5 experts et 3 éco-projets en petits groupes : Moralotop, Economie symbiotique Régénérative, SolidAssur, Les Seniors Actifs, Hypnose et auto coaching, Le coaching de vie, Grimper c'est tout, Terra Vita Project...

12h15 - 14h : déjeuner partagé

14h - 15h : différentes tables rondes dont une en plénière sur "tiers lieu et biens communs, naissance d'une économie du Lien".

15h - 15h20 : pause

15h20 - 16h20 : conférence débat "Les ressources immatérielles des entreprises et collectivités : comment les apprécier et les valoriser ?", par André Yves Portnoff.

16h20 - 17h20 : conférence de "Clarlight : naissance d'une licorne ?" par Pascal Maillach

17h20 - 18h : nos prochaines actions, par André Brouchet.

18h - 18h15 : conclusion et pot d'adieu.

Coordonnées : Maison des Acteurs du Paris durable, 21 rue des Blancs Manteaux, 75003 Paris (métro Hôtel de Ville)

Interlocuteur événement : André Brouchet  aubonconseil@yahoo.fr
Interlocuteur tiers lieux : Alexis Durand Jeanson agence@prima-terra.fr 

mardi 29 juillet 2014

[Rencontre] De la ferme à l'agro-système, un projet de la Ferme de Chassagne en Charente


Rencontre avec Céline Péloquin, de la Ferme de Chassagne©, à Villefagnan, dans le département de Charente (16).


© Site web de Campingdechassagne.fr

Une rencontre qui a pu se faire grâce à une structure de coopération économique "Les ILES en Poitou-Charentes, les ILES ayant pour signification "Initiatives Locales Environnementales et Solidaires". 

Une association loi 1901 œuvrant en nord Charente, Charente Limousine et sud Vienne à la prise d'initiatives et au montage de projets économiques en milieu rural dont Prima Terra l'Agence en est le partenaire technique depuis début 2014.


©Les ILES en Poitou-Charentes, une association de coopération économique en milieu rural.

Une association à l'origine d'une réponse à l'Appel à projets national lancé par le gouvernement actuel pour sélectionner et accompagner des PTCE ou Pôles Territoriaux de Coopération Economique, ces clusters d'un nouveau genre où la coopération remplace la compétition dans une logique d'économie collaborative et ancrée dans un territoire.

Animée par la chef de projets Patricia Audebrand, membre du Bureau tout comme Pierre-Marie Coiteux et Céline Peloquin, de la Ferme, cette structure existe de nombreuses années et stimule, à sa manière, le tissu local.

La Ferme de Chassagne© est d'ailleurs un bel exemple de projet économique et culturel envisageable en milieu rural.

C'est déjà une ferme de production en Agriculture Biologique (lentilles, pois chiches, blé, épeautre, tournesol, foin de luzerne), un groupement d'intérêt économique de producteurs bio, "GIE Ferme de Chassagne" mais aussi un marché de producteurs à la ferme avec des ateliers, des visites découvertes du patrimoine local mais aussi des démonstrations, des ateliers ...


© Site web de Campingdechassagne.fr - Flyer des prochains marchés


Pour faire face à des enjeux, comme aime à le dire Céline : 

- "permettre une alternative de consommation… et de lieux de rencontre (puisque les super-marchés en zone rurale sont trop souvent devenus des lieux de rendez-vous  !!)
- offrir un débouché économique intéressant et faire connaître de nouveaux producteurs bio en vente directe
- redéfinir l'importance du lien direct entre production / consommation et tissu social (mesure de l'impact d'une consommation plus locale sur la vie et "l'allure" de nos territoires), 
- mais aussi oser inverser les centres et circulations, en amenant "la ville à la campagne"
- cibler de temps en temps des thématiques, pour éclairer différemment les messages à transmettre,
- créer un lieu de convivialité, de partage, en y invitant la culture (musicale, plasticienne, etc) !

Nous sommes en pleine 3ème année d'expérience, et il semble que le pari commence à être gagné. "

Mais c'est aussi :

- un Camping à la ferme, piscine comprise, accueillant depuis 1973, du 15 juin au 15 septembre.

- Les  2 Gîtes, avec "la Maison du Chanvre" (4 à 5 places) et "le Fournil" (2 à 3 places), dans des bâtiments restaurés pour l'occasion.


©  Site web de Campingdechassagne.fr - Gîte de la Maison du Charme

- Une Meunerie, pour transformer les céréales en farines, à l'aide d'un véritable moulin à meule de pierres naturelles.


©  Site web de Campingdechassagne.fr - La Meunerie

- Un Fournil, pour fabriquer du pain au levain naturel... Du bon pain cuit les mardis et samedis puis vendus en soirée à la ferme mais aussi sur le marché voisin de Ruffec et aux 2 magasins bio locaux.

Un bel exemple d'agro-système économique et culturel, né d'une initiative privée pour repenser le modèle économique de l'agriculteur en territoire rural.
Lorsque l'on échange avec Céline ou François, son mari, ont se rend compte que le chemin ne fut pas simple jusqu'à ce jour... 

Mais aujourd'hui, ils ne sont pas prêts de s'arrêter !

Si, vous aussi, vous souhaitez créer de toutes pièces ou dynamiser un projet de lieu partagé (gîte/camping à la ferme, marché communautaire, tiers-lieu...), conciliant tourisme vert, alimentation saine, valorisation des patrimoines, des circuits courts et diffusion culturelle en milieu rural, contactez-nous !

Pour "visiter" encore un peu plus la Ferme de Chassagne©, découvrez l'intervention de Céline Peloquin lors d'un atelier-rencontre "Charentes Terres Créatives" à Verteuil-sur-Charente !




vendredi 3 janvier 2014

Un Jardin des sculptures en Normandie


Il y a de cela plusieurs années, j'ai réalisé un stage sur les paysages et les arts avec Jean-Marc de Pas, artiste et paysagiste, dans les Jardins du Château de Bois-Guilbert (76750).

A l'époque, quelques ateliers de groupes étaient organisés, Jean-Marc, le propriétaire et artiste-paysagiste, plantait encore beaucoup de plants d'arbres récoltés dans la forêt voisine avec l'aide de stagiaires, comme moi à l'époque, Stéphanie, sa compagne, développait la communication du projet de façon encore timide ...




Des années sont passées depuis ce stage, où le parc de sculptures venait à peine d'être labellisé "Jardin Remarquable" ...

Depuis, celui-ci est devenu un parc à multiples activités autour des sculptures et des paysages, valorisant les patrimoines présents en place depuis de nombreuses générations.

 Animations et ateliers artistiques, restauration du patrimoine bâti, visite grand public et de groupes des jardins, séminaires, réceptions et événementiels, stages et formations, galerie d'art ...

Une belle évolution pour ce lieu magnifique où des paysages enchanteurs côtoient des pépites artistiques, une chaleur humaine et un transmission des savoir-faire.

Je vous invite à vous y rendre.

Les Jardins de Bois-Guilbert,
Château de Bois-Guilbert
76750 Bois-Guilbert

Téléphone : 02 35 34 86 56
E-mail : contact@lejardindessculptures.com

Demander Stéphanie de Pas de notre part.

mardi 22 octobre 2013

Economie régénérative : quand le tourisme sert à amorcer la pompe de l'industrie


La crise a surtout affecté l'industrie, elle pourrait désormais toucher l'économie résidentielle, faite de redistributions de revenus. 

Une étude de Mairie-conseils invite à dépasser l'opposition entre tourisme et industrie. Avec l'économie régénérative, le premier peut même servir à relancer l'activité productive...
L'étude revient sur les profonds changements démographiques opérés ces dernières années : 12% de la population rurale est faite de "néoruraux" qui ont quitté la ville pour se mettre au vert. 

D'où l'essor massif d'activités nouvelles alors que la désindustrialisation battait son plein. "Jusqu'ici, on partait du principe que l'emploi fixe la population, alors qu'on se rend compte aujourd'hui que les mouvements de population ont fixé l'emploi".

Source : Localtis.info, 29/07/2013

Articles les plus consultés