Affichage des articles dont le libellé est Design management. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Design management. Afficher tous les articles

samedi 4 avril 2015

[intervention au CNAM Poitou-Charentes] Le Tourisme enseigné au CNAM s'oriente vers l'approche écosystémique


Alexis Durand Jeanson est intervenu au CNAM Futuroscope, le lundi 23 mars dernier, pour une journée tournée vers l'approche écosystémique et innovante du tourisme. 



Cette journée pratique s'inscrivait dans le cadre de la Licence professionnelle Cnam, en apprentissage, Hôtellerie et Tourisme spécialité chef de projet et créateur d'entreprise touristique, en partenariat avec l'ensemble scolaire Isaac de l'Etoile.

Les étudiants étaient dans des organisations variées telles que des centrales de réservation, des complexes hôteliers, des comités départementaux de tourisme, des offices de tourisme, des châteaux privés ou appartenant à de grands groupes ...

La journée s'est développée de la façon suivante.

- Alexis en quelques mots
- Et vous ?
- Prima Terra l'Agence et quelques exemples de projets
- Des exemples à comparer
- Rendu
- Retour sur la journée

Nous avons ainsi fait un point sur l’inter-connaissance dans la promotion, l'attitude réseau existante et à adopter puis une présentation de Prima Terra l'Agence et des exemples de projets. A partir de ces derniers, nous avons cherché à analyser les éléments clés de posture méthodologique et les points clés de ces modèles économiques.

L'après-midi était en format atelier avec un rendu à présenter en fin de journée.
Il était proposé trois cas de projets touristiques : 
le Voyage à Nantes, la Friche Belle de Mai et le Château de la Bourdaisière.







Les étudiants devaient se mettre en groupe de travail, adopter la méthode de management de projet PMBOK et répondre aux questionnements suivants. 
- Quel concept ?
- Quel modèle économique ?
- Quelle organisation la porte ? Quelle est celle qui l'anime ? 
- Quel public associé (clients, usagers, partenaires...) ?
- Quels temps forts pour la visibilité ?

Puis un rendu devait être réalisé devant les autres groupes, présentant la méthode de travail et les outils employés puis une présentation sous format Pecha Kucha (20 diapositives x 20 secondes).


Il est intéressant de relever que les plus organisés en collectif n'étaient pas systématiquement les meilleurs en communication verbale comme visuelle ...
Un exercice intéressant !

lundi 12 mai 2014

Penser le Design dans les projets d'une Organisation et d'un Territoire


Penser le Design dans une Projet, une Organisation repose sur le fait de penser autrement, de mettre tout le monde dans une posture non plus passive mais bien active face à son quotidien et surtout, à son avenir.

Pour cela, une position est à adopter systématiquement et de façon systémique, l'esprit du EIDP. Ce n'est pas un énième concept de plus mais simplement une attitude à avoir dans chaque situation.


©© Creative Commons (pas d'utilisation commerciale) Prima Terra l'Agence 2014


QU'EST-CE QUE L'EIDP ?

L'EIDP vient de "Explore, Ideate, Design & Plan" pour :

- Explorer, son environnement, sa situation, ce qui existe autour de soi, ce qui n'existe pas...

- Produire de l'Idée, l'Idéation, une phase où toutes idées est à prendre en compte. Il n'existe alors pas d'idées bonnes ou mauvaises, loufoques ou timides.

- Designer dans le sens de concevoir par le dessin le Dessein d'un projet. Bien entendu, cette étape rejoint celle consistant à être dans une Pensée Design, où l'Empathie en est la clé.

- Et enfin, Plan pour Planifier, Organiser, Programmer la mise en oeuvre de l'idée conçu.


EN PRATIQUE, CELA PASSE COMMENT ?

En pratique, l'approche Design dans un projet ou une organisation consiste à accepter de mettre en pratique les aspects suivants.

- Encourager l'imagination, le "rêve actif". Nous ne parlons pas de l'éternel boite à idées que l'on retrouve toujours dans un coin des Organisations mais bien d'une posture active où le Changement est produit par les Usagers, les Acteurs eux-même.

- Ouvrir les yeux sur le monde et permettre aux acteurs et usagers de regarder ce qui se fait ailleurs. Cela passe par une logique de veille et de benchmark ouvert, collaboratif, où chacun peut produire de l'information, la valoriser et la décortiquer.

- Développer la collaboration créative. Cette sensibilisation et la formation-action à cette attitude permet alors de produire un corps social adepte des logiques de groupe, de l'intelligence collective et de la co-fabrication d'idées. Elle permet alors de décupler l'innovation transversale dans les Organisations, publiques et privées, pour des besoins de réponses à l'environnement comme sur un territoire, dans une logique de gouvernance partagée.

- Enfin, découvrir et faire découvrir de nouvelles possibilités à la fois dans les outils employés, les services et produits déployés et également les moyens de les mettre en oeuvre. Cette posture, acquise par la formation-action de tous, doit permettre de produire des Organisations actives, où du Bas vers le Haut dans une logique ascendante (Bottom-Up) comme du Haut en Bas dans une logique descendante (Top-Down), les idées peuvent exister, être écoutées et tester. 

La Gouvernance, les formes de collaboration et de coopération, les possibilités de co-production d'idées sont alors à imaginer pour le Projet. 

C'est à ce moment là que le rôle de facilitateur peut se faire ressentir, vous apportant cette médiation organisationnelle et territoriale mais également les outils pratiques pour mettre en place cette Pensée Design et son intégration, l'Implémentation, dans les projets. 

mercredi 1 janvier 2014

Nos vœux commencent avec la 1ère édition de notre ABCédaire "La Ville invente ou l'art de ..."






Que cette année vous soit belle, créative et heureuse.

PRIMA TERRA l'Agence hybride et son équipe vous souhaitent leurs meilleurs vœux et s'occupent de faciliter la vie de vos projets !

Le petit bonus de ce début d'année :

1ère édition de l'ABCédaire " LA VILLE INVENTE ou l'art de fabriquer l'alchimie heureuse et créative sur les territoires" [consulter - télécharger librement].


jeudi 17 octobre 2013

L'aventure d'un projet structurel d'entreprise ou ESS, étapes par étapes !


En surfant sur le blog de Neocamino, j'ai pu voir un article intéressant sur un superbe visuel graphique (Design d'information) sur les grandes étapes d'un projet de création d'organisation.

Ce visuel peut d'ailleurs s'adapter pour la création d'une entreprise comme d'une structure de l'Economie Sociale et Solidaire (ESS), vous ne trouvez pas ?



vendredi 11 janvier 2013

Conjuguer Valeurs et Business


Ne serait-il pas possible d'arriver à conjuguer et déployer des valeurs issues du concept de Développement soutenable autrement qu'en faisant du 'greenwashing' ?

C'est le parti pris d'un article, piquant et intéressant, publié par le web-journal, 'Le Courrier de l'Architecte'.

Chronique de Dominique Bidou, Le Courrier de l'Architecte

Une façon de comprendre que les principes du business ne doivent pas s'appliquer qu'au secteur du business et, inversement, que le développement durable ne doit pas rester dans des livres de 'bien-pensants'. Si ces valeurs vous correspondent, insufflez-les dans votre activité. Vous en sortirez gagnant, dans tous les cas.

Parce que le marketing et la communication ne sont pas des gros mots, parce que l'esthétique et les valeurs ne sont pas faites pour être ségrégationnées dans une Organisation, il est bon de penser Globalité en assurant une transversalité comportementale.

Pourquoi ?

Parce que vous-même, vos collaborateurs, votre entourage, les citoyens ont besoin de valeurs pour se reconnaître dans ce qu'ils pratiquent, consomment, utilisent. Dans une période difficile où la donne économique se modifie, vous et moi tentons de redonner du sens à ce que nous faisons, à ce que nous achetons. La quête de sens se fait sentir. La tendance est ainsi à prioriser ses achats en fonction de son style de vie, de ses valeurs.

La pratique du Design est un outil participatif d'innovation qui permet de faire converger ces paramètres. Faire émerger de la nouveauté et de l'implication dans le quotidien des Organisations par le design est possible, le design management en est l'approche. 



Et vous, vous en êtes où avec vos valeurs ? (source : france.ashoka.org)


mercredi 19 décembre 2012

Le Design, un atout différenciateur


Comme j'ai pu le visionner avec une vidéo sur l'effervescence autour du Design à Montréal ces derniers temps, qui organise par ailleurs pour 2017 les premières rencontres internationales du Design.


qu'entendons nous du design
Le mot "Design" signifie Conception (source : actiondesign.info)

Voici une illustration de ce à quoi sert le Design, qui m'a semblé bonne à partager ...


Le Design n'est pas juste de la décoration. 
C'est pour améliorer la qualité esthétique d'un milieu, la qualité de vie et la qualité économique d'un projet ou d'un produit. 
On ne pourra plus à l'avenir faire des choses laides, ni dans les immeubles, ni dans les jardins, ni dans les espaces publics et privés."


Jean-Paul L'Allier, 
président du Conseil d'Administration de Mission Design

lundi 26 novembre 2012

Développer le Design management comme source de différenciation


Au cours de la consultation de la veille technologique de l'agence, je me suis attardé sur la dernière newsletter d'un fournisseur maintenant bien connu, AquaTerra Solutions.

Et quelle surprise de lire que cette entreprise, à la réussite visible, à en croire chiffres communiqués par Infogreffe, emploie un discours propre au Design management !

En effet, dans cette newsletter de novembre 2012, on peut lister des axes stratégiques.

Elle commence tout d'abord par replacer l'entreprise dans son contexte.

"AquaTerra Solutions n’est pas une entreprise comme les autres. Notre société, leader, est remarquée pour ses innovations ainsi que pour son engagement au service des clients et pour la protection de l’environnement."

On peut ainsi lire son rôle de leader par rapport au marché des solutions de génie végétal. Qui s'explique, à leurs yeux, par l'engagement au service des clients et de la protection de l'environnement.

Ensuite, une déclinaison se fait autour de valeurs humaines propres à la société, qui sont les bases du design management.

"... le même souci du détail, la même volonté de perfection et le même esprit d'équipe animent et font progresser les collaborateurs du groupe."

Enfin, son auteur, Stéphane Couret, énonce quelques éléments qui définissent ainsi l'esprit entrepreneurial de la société.

"Innover pour fournir les bonnes solutions [...] La passion de la performance [...] L’engagement permanent au service de nos clients ..."

Des axes forts qui permettent de définir avec clarté la manière dont l'entreprise cherche à construire son image, mois après mois.

Une manière forte intelligente de se présenter non plus comme simple fournisseur pour les prescripteurs et les entrepreneurs mais bien comme un réel partenaire de confiance, recherchant les solutions les plus innovantes pour répondre à leurs attentes.

Une approche assez intéressante qui permet de se rendre compte des possibilités qu'offre le management orienté par l'innovation.

Bien entendu, il n'appartient qu'à vous-même de vous faire votre propre opinion sur cette structure en lisant ici la newsletter que nous avons pu nous-même recevoir.

Cela dit en passant, ne serait-il pas intéressant pour cette structure de conforter son image en construisant une identité coorporate davantage en accord avec son discours ? 

Des pistes d'amélioration existent semble-t-il, que cela soit au niveau de son identité graphique, de la manière d'entrer en contact avec les clients potentiels ou par la manière de faire entrer l'internaute (professionnel) dans son univers ... le site web étant riche en contenu mais quelque peu lourd à parcourir.

Mais ce n'est que mon humble avis !

jeudi 22 novembre 2012

Se différencier dans la durée


Se différencier dans la durée ...

L'évolution du iMac, un archétype qui date ...


Lourde tâche qui incombe à toute entreprise de développer des concepts de services qui permettront, d'une manière ou une autre, de construire le fossé de la différenciation.

Et celui-ci ne se fait pas sans investissements, qu'ils soient humains, financiers ou en créativité.

Je pouvais lire dernièrement, dans un blog consacré au design, la manière dont Apple avait pu construire, selon l'auteur, son process de développement.

En effet, cette firme que tout le monde connait a développé une démarche qui repose sur des étapes itératives, qui sont une constante pour l'ensemble des entrants de produits sur un nouveau marché.

1/ Créer un produit archétype qui pourra être modifié ou redéfini ultérieurement.

2/ Améliorer tout au long de la vie du produit la technologie et les procédés de fabrication.

3/ "Traire" le produit le plus longtemps possible. 

Un résumé fort intéressant vous ne trouvez pas ?

Cette démarche peut en effet aussi bien être employée pour construire un nouvelle activité dans votre Organisation que celle consistant à employer cette approche dans le cadre de votre "métier" actuel. 

Et oui !
Que vous soyez une agence de créatifs dont les compétences sont liées à l'architecture, l'urbanisme, le paysage ou le design produit aussi bien qu'entrepreneur en espaces verts, travaux publics, la démarche peut être reprise.

Car ce qui compte, c'est de créer une identité, un modèle économique, qui corresponde aux besoins de vos Clients. Besoins actuels comme futurs bien entendu.

Pour cela, deux manières d'agir.

+ Développer une attitude basée sur le Creative management cherchant à optimiser, canaliser la créativité permanente qu'offre votre métier.

ou ...

+ Construire une cadre créatif et innovant selon les axes du Design management en assouplissant les règles de votre structure organisationnelle, en donnant une certaine liberté de regards à votre personnel et en développant une image de vous basée sur l'innovation.

Dans un cas, il vous faudra canaliser cette créativité pour homogénéiser votre activité, dans l'autre, il sera bon de placer celle-ci à toutes les niveaux de votre Organisation de manière à construire un autre modèle de management.

vendredi 16 novembre 2012

Creative {et Design management}, qu'est-ce ?




The Pencil boy, le travail créatif ...



La créativité est à l'origine de tout.

Je suis, nous sommes, vous êtes uniques.
Telle une idée qui n'attendrait que vous pour qu'on la sème, que nous pour qu'on la tuteure, la fasse grandir et la valoriser pour devenir réalité.

Creuset alchimique, nous développerons ensemble les éléments qui vous définissent et font de vous, une identité unique.

Nous modèlerons celle-ci de façon à ce que vous répondiez aujourd'hui aux exigences de demain.


En pratique...

Le fil conducteur est et doit être votre créativité.
Mais celle-ci se doit d'être canalisée, conduite, accompagnée et surtout valorisée pour que chacun puisse vous identifier.

Nous ferons en sorte d'implanter durablement cette démarche de management  par le créatif au quotidien afin de faire de vous, une expérience unique.


Creative management vs. Design management ?

Le Creative management est-il différent du Design management ?

Non, il faut plutôt voir le premier comme une interprétation du second.

La seconde démarche va ainsi se charger d'intégrer, dans une Organisation, le Design comme manière créative propre à stimuler le personnel, à créer de nouvelles formes de produits et/ou services et à construire durablement un vecteur de différenciation concurrentielle

L'ensemble des moyens de la structure convergeront alors vers ses projets novateurs, s'employant à la fois à répondre durablement aux besoins des Clients comme à pérenniser la création de valeur pour l'Organisation. 
Cette recherche d'innovation permanente collective va engendrer une implication plus forte du personnel, la constitution d'une identité propre à la structure, etc. permettant de distinguer très clairement cette dernière de la concurrence.

La première, elle, va chercher à employer les outils du Design (étude de l'environnement, programmation d'une stratégie, culture projet, évaluation ...) en l'adaptant aux métiers à forte innovation potentielle (design, luxe, arts, architecture, environnement ...) et à leurs problématiques quotidiennes en cherchant l'optimisation des processus liés.

Le Design management n'est donc pas une approche différente du Creative management. Ceux sont bien deux démarches convergentes et complémentaires cherchant à asseoir l'activité de l'entreprise tout en répondant à des attentes plus globales, à portée sociétale.

Ainsi, une entreprise de réalisation, où les méthodes de travail sont généralement similaires d'une affaire à l'autre et ainsi relativement standardisées, le Design management va être utilisé. Il s'agira de mettre en place une démarche interne visant à centrer l'activité de l'organisation autour de projets créatifs innovants.

A l'inverse, une agence de conception, où la créativité sera le coeur de métier, nous allons davantage nous tourner vers l'approche du Creative management, cherchant à canaliser la créativité permanente pour l'optimiser et l'utiliser à bon escient.

Dans les deux cas, le dirigeant devra toujours avoir conscience que la démarche de management de la créativité devra servir la structure, permettant de tendre vers une Performance globale en produisant de la création de valeurs à la fois pour le personnel, l'Organisation, les Clients et les autres parties intéressées.


Articles les plus consultés