Affichage des articles dont le libellé est Collaborer. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Collaborer. Afficher tous les articles

jeudi 23 mars 2017

[réflexion territoriale] Vers une FabCity à Toulouse ?


Je vous fais part d'une note synthétique de projet de "FabCity" proposé par le collectif animé par Artilect (l'un des premiers fablabs créés en France et implanté à Toulouse). 

FABCITY TOULOUSE 2054
Présentation synthétique du concept, des enjeux et du calendrier

Pour rester vivable et viable la ville de demain, confrontée à de nombreux risques (climatiques, démographiques, économiques, énergétiques), devra être plus flexible, plus résiliente, plus recyclable, plus autonome aussi.
Le projet FabCity porte l’ambition d’une ville auto-suffisante et globalement connectée, à l’horizon 2054 (soit 40 ans après le lancement du concept par Barcelone…). Convaincue du bien fondé de cette idée, Toulouse Métropole a décidé (à la suite de Barcelone, Milan, Amsterdam, Paris et de quelques autres métropoles dans le Monde) de rejoindre ce projet. 
Passer de « PITO » à « DIDO »
Ces deux acronymes qui sonnent comme un mot d’ordre, symbolisent le changement de paradigme proposé par le projet FabCity : il s’agit de passer de l’état PITO (Product in, Trash Out, « on importe des produits, on exporte des déchets »), à l’état DIDO (Data In Data Out, « on importe des données, on exporte des données ») les déchets sont recyclés deviennent la principale matière première de l’économie urbaine , la ville autosuffisante est connectée avec le monde entier, les données produites par le territoire sont ouvertes, elles constituent la matière première de l’innovation sociale et technologique, les idées et les innovations « open source » sont partagées sur le réseau mondial, pour être enrichies et améliorées en permanence.
Trois enjeux majeurs
Le projet FabCity implique l’idée d’une transition sur la durée, qui doit permettre de passer progressivement du modèle actuel à celui de l’auto-suffisance connectée. Il s’agit d’imaginer, de prototyper puis d’expérimenter et de partager des nouvelles manières de faire :
  • en matière d’aménagement et de gestion de la ville, une ville intelligente et contributive où les habitants ne sont plus seulement usagers mais acteurs du changement (smart-city), une ville qui s’ouvre à la production agricole vivrière et dans laquelle les mobilités sont complètement repensées, une ville qui produit tout ou partie de son énergie tandis que sa consommation tend à la sobriété et l’efficacité…
  • en matière d’activité économique, une ville où la production manufacturière issue du recyclage de ses déchets se relocalise dans des fablabs de quartier dont les habitants sont usagers et acteurs, une ville où la recherche appliquée et l’innovation font émerger des nouveaux métiers et des nouveaux emplois, une ville qui facilite la mise en place des circuits courts entre producteurs et consommateurs…
  • en matière d’organisation sociale et de gouvernance, une ville où les indicateurs de bien-être ont remplacé le PIB et dont les habitants, devenus acteurs de leur avenir  nourrissent de leur réflexion la décision publique, une ville où le rôle de la Collectivité est de faciliter l’émergence et la consolidation des initiatives innovantes…

Les pré-requis
Le projet FabCity nécessite de tisser une alliance coopérative entre la collectivité publique et un collectif d’acteurs de la transition. Les « Labs » (FabLabs, HackersSpaces, BioLabs, LivingLabs…), parce qu’ils conjuguent ouverture au public, design, prototypage, fabrication et expérimentation, peuvent en constituer l’avant-garde.
L’ouverture des données (open-data) et la connaissance fine du territoire (ressources, acteurs, dynamiques…) constituent également une condition essentielle de la réussite du projet dont les étapes seront mesurées grâce à un tableau de bord capable de mesurer les flux et d’évaluer les actions. 
Le calendrier
Il s’agit bien évidemment d’un projet à long-terme dont la réalisation procèdera par étapes. Ces étapes sont autant d’objectifs et de plans d’action à court et moyen terme, s’adossant à des évènements mobilisateurs et à des cycles de programmation de l’action publique.
Dans l’immédiat, deux évènements pourront servir de support au lancement de FabCity Toulouse : le FabFestival du printemps 2017 et l’évènement mondial  ” FAB 14”  accueilli par Toulouse et Paris en 2018.
Les objectifs proposés en rapport avec ce calendrier :
  • en 2018, un FabQuartier expérimental (Saint-Cyprien – Les Arènes) adossé à Artilect et un programme de développement pour la FabCity
  • en 2017 la constitution d’un collectif porteur du projet, la construction du tableau de bord et la réalisation d’une « preuve de concept » pour le FabQuartier

Une réflexion intéressante est à porter en termes de potentialités d'intelligence et de développement local et notamment sur les dimensions de "territoires apprenants" et de "paysages collaboratifs", recherche-action-transmission que nous développons à travers un réseau international de recherche co-initié par Jean-Marc Lange, chercheur en sciences de l'éducation spécialisé en responsabilité sociétale des hommes et des organisations et Prima Terra.

A vous lire en commentaires !

vendredi 25 novembre 2016

Prima Terra à la Fiesta CoCo ou Comment Co-Construire des projets Communs ?



Le 17 novembre, Prima Terra a animé un atelier dans le cadre de la FiestaCoco 2016.
Organisée par les Ecobusinessangels, elle avait pour thème « sans argent, 100 ressources, 1000 métamorphoses » et s’est déroulée à la Maison des acteurs du Paris durable.

Pendant cette journée, nous avons échangé autour de choses aussi diverses que la jongleriethérapie avec Frédéric Robin, les voiles-éoliennes avec le projet Archinaute de Charles-Henri Viel, l'éducation alternative avec Alice Project, l’économie symbiotique avec Isabelle Delannoy, et bien d’autres choses encore.

Afin d’initier les acteurs présents à la co-construction, Prima Terra a commencé par planter une graine : pousser les participants à réfléchir à ce qui nous unit et pourrait nous rassembler autour de projets communs.

Comme métaphore de ces liens : un arbre. 


Ses racines représentaient nos valeurs communes. 


Le tronc permettait à chacun d’exposer ses compétences. 


En partant de ces deux dimensions, l’idée était d’imaginer des projets communs qui pourraient émerger dans le prolongement de cette journée.

A l’issue de la matinée, trois pistes ont émergé : un lieu d’apprentissage partagé (autour des nouvelles formes d’apprentissage ?), un événement autour du Bien-être pour bien entreprendre ?, un réseau des acteurs qui cherchent à transmettre autrement ?

De belles pistes pour voir se développer l’Art de Faire Ensemble porté par la Révolution Sensible.

Si vous aussi vous souhaitez impulser des projets collectifs, n'hésitez pas à nous contacter, et à consulter nos outils pédagogiques, que nous pouvons animer au cours d'ateliers.

mardi 9 février 2016

[Rencontre] Claudia dessine ... la dynamique Prima Terra !


Après une belle rencontre entre Claudia et Alexis, nous sommes fiers de vous présenter son travail d'illustratrice de causes citoyennes qui mettra en images animées, très prochainement, le métier de Prima Terra !

Retrouvez son travail ici :

http://www.claudiadessine.com/

Et ici, où elle avait produit les images de libération de la parole pour animer un atelier sur l'innovation sociale à Niort pour le Salon de l'Economie Sociale et Solidaire 2015. 
Prima Terra l'Agence hybride avait été invitée par l'Agence Régionale de l'Innovation à co-animer cet exercice.

mercredi 3 février 2016

[recherche et territoires] Prochaine rencontre sur le projet "PAYSAGE.S collaboratifs, durables et désirables" à Rouen !


Voici le programme prévisionnel de la prochaine journée d'atelier-rencontre du projet de recherche collaborative "PAYSAGE.S - Paysages collaboratifs, durables et désirables, vers des territoires apprenants de la transition" qui aura lieu le 1er avril 2016 à Rouen.

LOGO PCDD paysages colldurdesir v29 09 2015.jpg

Pour rappel, le projet possède 3 axes directeurs de travail : 
la Recherche en mode collaborative et interdisciplinaire (sciences des territoires, sociales, éducatives ...)
le Pilotage des territoires par les paysages (indicateurs, méthodologies ...)  
et la Transmission des principes du Développement Durable (cartable pédagogique ...) 
avec un axe transversal, l'animation d'un Écosystème d'acteurs (communautés d'intérêts, de savoirs et de savoir-faire)
en s'appuyant sur le périmètre d'étude qu'est le fleuve comme colonne vertébrale possible d'un projet de territoire, et plus particulièrement la Seine.

Le séminaire ouvert à tous se déroulera le :


VENDREDI 01 avril de 10 heures à 16h30 :



LIEU : ESPE de l’académie de Rouen, Université de Rouen, sur le Campus du Mont-Sant-Aignan


Matin :
Réunion bilan par l'équipe d'acteurs-chercheurs sur les avancées, projets et moyens de la dynamique PAYSAGE.S. Une rétrospective sera présentée pour l'occasion.


Midi :
Déjeuner entre 12h30 et 13 h30 à l’ESPE


Après-midi, de 14 h à 16h30 :
Atelier avec l'ensemble des acteurs-chercheurs, partenaires et institutions pour présenter l'état actuel de la dynamique et élaborer concrètement les perspectives futures.


L’équipe projet de recherche, PAYSAGE.S Collaboratifs, Durables et Désirables, vous propose en amont pour l'équipe de chercheurs :


JEUDI 31 mars à partir de 20 heures :
de se retrouver lors d’un dîner offert dans le cadre du programme GRR/CSN  Aglo-Glob à la brasserie :


LA WALSHEIM
260 RUE MARTAINVILLE
76000 ROUEN
Tel: 02 35 98 27 50


une table nous sera réservée au nom de Jean-Marc LANGE.




INFOS PRATIQUES :
Accessibilité : accès possible par tous à la journée du 1er avril de rencontres,  mais envoi d'un email d'inscription obligatoire.
Contacts : 
Prima Terra :
 Alexis Durand Jeanson 06 62 59 26 75 ou Mathilde Cota 06 28 81 54 43 contact-agence@prima-terra.fr  
Chercheur référent : Jean-Marc Lange 06 28 29 27 59 jean-marc.lange@univ-rouen.fr 

dimanche 27 septembre 2015

[recherche et territoires] Prochaine rencontre sur le projet "PAYSAGE.S collaboratifs, durables et désirables" à Paris et St Ouen !


Voici le programme prévisionnel des deux prochaines journées d'atelier-rencontre du projet de recherche collaborative "PAYSAGE.S - Paysages collaboratifs, durables et désirables, vers des territoires apprenants de la transition".




Pour rappel, le projet a 3 axes directeurs de travail : 
- la Recherche en mode collaborative et interdisciplinaire (sciences des territoires, sociales, éducatives ...)
- le Pilotage des territoires par les paysages (indicateurs, méthodologies ...)  
- et la Transmission des principes du Développement Durable (cartable pédagogique ...) 
avec un axe transversal, l'animation d'un Écosystème d'acteurs (communautés d'intérêts, de savoirs et de savoir-faire)
en s'appuyant sur le périmètre d'étude qu'est le fleuve comme colonne vertébrale possible d'un projet de territoire, et plus particulièrement la Seine.


VENDREDI 16 OCTOBRE

Entre 9 h 15 et 9h45 : on se retrouve, uniquement l'équipe de chercheurs et de Prima Terra l'Agence (pour cause de contenance réduite du lieu le matin), à Paris en sortie de l'arrêt de métro Bastille près de la rue de la Roquette (sortie n°2).

10 h - 12 h 30 : on visite un lieu parisien actif dans l'environnement, le Wild Touch Lab à Paris 11ème, ayant certainement des liens avec les paysages collaboratifs, durables et désirables. 
Coordonnées : Passage du Cheval blanc / Cours de Mars, 2 rue de la Roquette, 75011 Paris 
Interlocutrice : Anne-Claire BIHAN-POUDEC 07 82 62 06 37 anne-claire@wild-touch.org




Wild-Touch est une association d'intérêt général à but non lucratif qui a été fondée par le réalisateur Luc Jacquet (La marche de l'empereur, oscar du meilleur documentaire). L'association mène des actions de sensibilisation à l'environnement auprès du grand public et des publics jeunes par deux biais essentiellement :- Elle crée des outils pédagogiques innovants, validés par un comité d'expert scientifiques internationaux, par exemple la plateforme web "la glace et le ciel" qui rassemble de nombreuse vidéos, paroles d'experts sur le sujet du réchauffement climatique, ses causes et ses enjeux : http://education.laglaceetleciel.com- Elle mène des actions de terrain à la rencontre des publics et anime des conférences, des jeux et des évènements artistiques et pédagogiques.  
Le Wild-TouchLab est un espace de création collaborative ouvert de l'association où chaque bénévole, artiste, scientifique, pédagogue, est invité à partager ses projets et ses compétences. On y développe des formes créatives pour transmettre de la connaissance sur le fonctionnement de la planète et les enjeux de sa préservation. Les œuvres plastiques, photos, multimédias qui en émergent deviennent de nouveaux supports pour interpeller chacun sur la relation de l’homme à son environnement.
Programme prévisionnel de la matinée :
10h : Accueil café-thé
10h-10h45 : présentation du Wild Touch Lab
10h45-11h15 : présentation synthétique du projet Paysage.s
11h15-12h30 : atelier en sous-groupe, en utilisant le jeu Feelings, pour discerner les sentiments sur l'avenir du projet (ex : donner votre sentiment et déterminer celui de votre voisin face à la situation suivante "dans 2 ans, Paysage.s est un projet de coopération européenne sur les fleuves" ou "En 2016, Paysage.s est organisé en association de valorisation économique et culturelle de la recherche produite autour des paysages", etc.). 

12h30 et 13h30 : pause déjeuner, sur place ou dehors !

14h30 - 15h30 : visite guidée, à St Ouen sur Seine (93), du "Jardin du 54", espace hybride animé par Via Paysage.
Coordonnées : arrêt de métro "Garibaldi" puis direction, à pied à 7 minutes, "Porte de Montmartre" 
Rdv devant le Lycée Auguste Blanqui, 54 rue Charles Schmidt, St Ouen sur Seine
Interlocutrice : Mathilde Cota 06 28 81 54 43 - mathilde@prima-terra.fr
Sonia et Mathilde, membres de Via Paysage, vous feront un tour du jardin et vous présenteront l'histoire du lieu. 

16h - 18h : visite guidée, à St Ouen sur Seine (93), du "Jardin du 54" rue Charles Schmidt puis du Grand Parc.
Coordonnées : arrêt de métro "Mairie de St Ouen" puis direction, à pied à 7 minutes, "le Grand Parc" / Ile St Denis 
Rdv devant la Maison des Projets de la Ville, 49 rue Albert Dhalenne, St Ouen sur Seine (tél. : 01 40 12 86 17)
Interlocutrice : Mathilde Cota 06 28 81 54 43 - mathilde@prima-terra.fr
avec, peut-être, l'honneur d'avoir les explications de l'Agence TER, maîtrise d'oeuvre du projet.


19h30 - 23 h30 : repas partagé (sur invitation) à St Ouen sur Seine au Neruda Lab où Camille They, artiste et présidente de Via Paysage, peut nous organiser un repas gourmand.


Coordonnées : 16 bis rue Salvador Allende, St Ouen sur Seine
Interlocutrices : Camille They 06 80 89 48 72 - camille.they@orange.fr ou Mathilde Cota 06 28 81 54 43 - mathilde@prima-terra.fr





23h à 8h30 le lendemain : hébergement possible chez l'habitant avec Accueil Banlieues ou dans votre entourage.

###

SAMEDI 17 OCTOBRE au Grand Parc de St Ouen sur Seine

> Invités : tout public. Cependant, il est important d'arriver à 9 heures ou 14 heures pour des raisons d'accès au site.

Cette journée est organisée avec la participation de l'association Via Paysage et des membres de l'espace hybride Neruda Lab.

Coordonnées : arrêt de métro "Mairie de St Ouen" puis direction, à pied à 7 minutes, "le Grand Parc" / Ile St Denis 
Rdv à la Serre pédagogique du Grand Parc. 
Le mot de passe est "ateliers Paysages ou PCDD" auprès des gardiens (téléphone : 06 14 24 20 25) pour accéder au lieu de rencontre de la Serre.
Interlocutrice : Mathilde Cota 06 28 81 54 43 - mathilde@prima-terra.fr ou Alexis Durand Jeanson 06 62 59 26 75 - alexis@prima-terra.fr

9h - 10 h : atelier plénière de synthèse du projet PCDD : avancées, possibles, moyens... + exposition de présentation du projet

10h-10h30 : pause café

10h30 - 12h30 : 2 ateliers au choix

- spécial élus, techniciens et chercheurs : "Vers une Recherche apprenante et collaborative au fil de la Seine" ou, si public non présent, "Atelier logo du projet"
- spécial Monsieur tout le monde : "Vers des paysages collaboratifs, durables et désirables, des possibles ici, au fil de la Seine ?"

12h30 - 14 h : repas partagé (chacun amène quelque chose, sucré-salé-boissons)

14h - 16h30 : 3 ateliers grand public au choix :

- COLLABORATIF "designer, élu, jardinier, technicien paysagiste, ... comment être acteur et chercheur dans mes projets ?"
- DURABLE "professeur, technicien, chercheur, animateur ... comment puis-je parler et transmettre sur les paysages ?"
- DESIRABLE "habitant, technicien, pros du tourisme, créateurs ... comment rendre les paysages de mon quotidien sexy ?"

- ​A 17 h : restitution des deux jours et conclusions


INFOS PRATIQUES :
 - Accessibilité : accès possible par tous aux deux jours de rencontres (sauf la matinée du vendredi), gratuit (participation aux repas) mais envoi d'un email d'inscription obligatoire.
- Hébergement : il est possible d'être hébergé au plus proche de St Ouen sur Seine avec l'association Accueil Banlieues.
- Contacts : 
Prima Terra l'Agence :
 Alexis Durand Jeanson 06 62 59 26 75 ou Mathilde Cota 06 28 81 54 43 contact-agence@prima-terra.fr 
Chercheur référent : Jean-Marc Lange 06 28 29 27 59 jean-marc.lange@univ-rouen.fr 

lundi 17 août 2015

[projet de recherche-action-formation] Paysages collaboratifs, durables et désirables, vers des territoires apprenants de la transition


Nous avons co-inité, depuis le début de l'année 2015, un projet de Recherche collaborative intitulé "Paysages collaboratifs, durables et désirables, vers des territoires apprenants de la transition", en s'appuyant sur des colonnes vertébrales majeures des territoires, les fleuves et notamment le fleuve Seine.




Il est co-porté avec Jean-Marc LANGE (profil Linked In), professeur des universités de l'ESPE - Université de Rouen, enseignant-chercheur spécialisé en Sciences de l'Education à l'Environnement et au Développement Durable.

Il s'agit de développer, en 4 années minimum (2015-2018), un projet global autour des Paysages avec, 
pour objectifs, de travailler sur 4 axes directeurs de travail :
la Recherche en mode collaborative et interdisciplinaire (sciences des territoires, sociales, éducatives...), le Pilotage des territoires (indicateurs, méthodologies...) 
et la Transmission des principes du Développement Durable (cartable pédagogique...) 
par l'animation d'un Ecosystème d'acteurs (communautés d'intérêts, de savoirs et de savoir-faire). 

en s'appuyant sur le périmètre d'étude qu'est le fleuve comme colonne vertébrale possible d'un projet de territoire, et plus particulièrement la Seine.

Il peut permettre, à titre d'exemples, que :


- des gestionnaires de zones industrialo-portuaires puissent posséder de nouveaux outils pour gérer et valoriser leurs sites
- des gestionnaires de paysages remarquables puissent diffuser et commercialiser des outils pédagogiques et ludiques sur les paysages
- des chambres consulaires et agences de développement 
- des collectivités expérimentent dans le cadre de projets d'aménagement les outils proposés et d'évaluer les retombées
- des associations et citoyens s'emparent du sujet et l'exploitent à travers des sites et problématiques locales  ...

Depuis le début de l'année, deux séminaires de travail ont été réalisé.


Le premier, en avril 2015, a permis de rencontrer des institutions hautes-normandes à savoir le Parc Naturel Régional des Boucles de Seine, Rouen Métropole et l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Rouen, afin de générer un titre adapté et une orientation politique, stratégique et géographique du projet.

Le second, en juillet 2015, a rassemblé une douzaine de chercheurs de toute la France et a permis de travailler, en plénière et en sous-groupes, sur le projet de recherche et l'orientation scientifique et méthodologique.



CC-BY-SA Prima Terra l'Agence - Tableau des idées issu du premier séminaire.

Une troisième rencontre devrait avoir lieu les vendredi 16 et samedi 17 octobre 2015 à Paris et Saint-Ouen sur Seine afin de rencontrer d'autres acteurs de la recherche d'Ile-de-France, des associations et des institutions franciliennes tout en permettant de consolider l'esprit d'équipe.


Vous êtes intéressés ? 

Contactez-nous, le projet est ouvert à tous (élu, technicien, chercheur, entrepreneur, habitant, étudiant...) !

lundi 3 août 2015

[atelier de recherche collaborative] Prima Terra anime un atelier au Campus Européen d'Eté de l'Université de Poitiers le 14 septembre 2015


Prima Terra l'Agence animera un atelier le lundi 14 septembre 2015 au CNAM Futuroscope sur le thème "vers une recherche collaborative et apprenante", dans le cadre de C2E Campus Européen d'été de l'Université de Poitiers.

Le thème du campus est "NUMERIQUE : le pouvoir de faire ensemble et autrement".




L'atelier aura pour objectif de :
  • Initiation à la logique des tiers espaces et aux projets hybrides (partenariat privé-public-population), vers une nouvelle manière de penser la recherche et l'apprentissage par le projet.
  • Présentation d'un projet de recherche collaborative associant chercheurs, collectivités, institutions et acteurs de la société civile autour de la notion de "paysage collaboratif, durable et désirable" suivant un axe géographique majeur, le fleuve Seine.


Les intervenants seront :
  • Jean-Marc LANGE, enseignant-chercheur à l'ESPE Rouen, spécialisé en Sciences de l'Education à l'Environnement et au Développement Durable
  • Alexis DURAND JEANSON, chef de projets hybrides et de développement local, Prima Terra l'Agence.
  • Mathilde COTA, chef de projets Ville et Territoires, Prima Terra l’Agence
  • Sonia WOELFFLIN, collaboratrice Design pédagogique et Espace public, Prima Terra l’Agence

Pour aller plus loin :

Lien vers le programme complet
Lien vers l'atelier "Vers une recherche apprenante et collaborative"
> S'inscrire

lundi 27 juillet 2015

[focus] Economie Circulaire Créative, vers une Révolution Sensible !




"RÉVOLUTION SENSIBLE 1.0, De l'Upcycling à l'Economie Circulaire Créative, forgeons ensemble !",
c'est un projet territorial pluriannuel qui a débuté en juin 2014 en Loire-Atlantique et qui se développe en Région Pays-de-la-Loire et au-delà, ouvert à tous.
Un dispositif-manifeste associant, à travers une programmation ouverte à toute proposition mais aussi pendant de nombreux temps forts de recherche-action, citoyens, artistes, entreprises, collectivités [19 partenaires] pour valoriser les pratiques ingénieuses d'arts appliqués tel que l'Upcycling [recyclage esthétique et ingénieux) et structurer la filière de l'Economie Circulaire Créative.

Un projet initié par François Lebot, upcycling designer, et Alexis Durand Jeanson, de Prima Terra l'Agence, co-porté par le laboratoire d’arts appliqués [Pays-de-la-Loire & Poitou-Charentes] “Le Carré Bouge" et coordonné par Prima Terra l'Agence.
Un projet “open source” qui doit se nourrir de rencontres, d’échanges, d’avis divers sur l'Economie Circulaire Créative et Artistique et ses possibilités.


Vous êtes intéressé ?
N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques, de vos contacts, de vos idées !
Email : revolutionsensible@prima-terra.fr

mercredi 22 juillet 2015

[innovation collaborative] Retour sur l'accompagnement de start-up du SPN pour ERDF Poitou-Charentes


Nous avons eu le plaisir d'accompagner le SPN et ses membres pendant 1 mois et demi, de fin mai à juillet 2015, pour le compte d'ERDF Poitou-Charentes, afin de leur permettre de répondre au Concours Innovation 2015.




Celui-ci s'est réalisé en collectif, associant Escale Créative avec Christine Leblanc-Sitaud, Les Alchimistes avec Johanne Bruffaerts et Prima Terra l'Agence avec Alexis Durand Jeanson.

Cet accompagnement se faisait sous la dénomination "Créativ'IT".

Il avait pour but d'accompagner les membres adhérents du SPN à imaginer des idées, des projets, des solutions en réponse aux attentes d'ERDF de se renouveler et innover à travers la dimension de Réseaux électriques intelligents. Plusieurs thématiques étaient proposés.



Celui-ci s'est décomposé en trois temps :

1/ Une conférence sur "l'innovation collaborative et la créativité" à travers trois dimensions :


- une expertise territoriale, par la présentation des changements séculaires de paradigme, l'échelle de territoire de projet et des exemples de projets innovants de réseaux intelligents, pour discerner les enjeux stratégiques.
- une posture créative et ses techniques collectives, pour comprendre la diversité des approches, méthodes et outils possibles en management de l'innovation. 
- et une réactivité individuelle, permettant à tout un chacun d'adopter une agilité créative.

2/ Des sessions créatives en groupe, à Niort, Angoulême et La Rochelle.

3/ Un accompagnement à distance pour affiner la rédaction écrite à la première phase du concours.

Plusieurs entreprises accompagnées ont été sélectionnées par le premier jury, à profil majoritairement technique (résultats reçus au 22.07.2015). 
Prochaine étape, la sélection par le jury à orientation créative et société civile !

Comme ERDF et le cluster du Numérique "SPN les professionnels du Numérique de Poitou-Charentes", contactez-nous pour connaître les possibilités d'accompagnement !

mercredi 10 juin 2015

[design de marque] Lorsque les métiers de designer et d'architecte-paysagiste se réinventent


Cela fait maintenant deux ans que nous accompagnons un créateur de talent, upcycling designer, François Lebot, à prendre de la hauteur et évoluer vers niveau qui est le sien, le haut de gamme.




Développement de gammes de créations, analyse de son réseau professionnel, augmentation de sa visibilité et mise en visibilité de sa posture éthique ... son patrimoine propre mais aussi défense et communication de ses valeurs humanistes et de ses convictions à propos de l'ancrage local, à travers un dispositif coopératif et collaboratif, Révolution Sensible ...

Voici son site web : http://www.francoislebot.fr/fr/accueil.html

De l'autre, nous accompagnons l'évolution dans des univers communs tels que le land art ou l'érotisme au jardin d'un jeune architecte-paysagiste prometteur, Thibaut Guezais.



Celui-ci a eu l'opportunité de concevoir et réaliser le jardin éphémère de la Maison de champagnes Brimoncourt dans le cadre du salon Jardins, Jardins 2015 aux Tuileries à Paris.



Nous l'avons accompagné pour asseoir ses valeurs, sa posture, discerner ses différences et ses atouts en tant que "créateur de jardins de personnalités".

Un travail sur le projet spatial lui-même et la manière de défendre les valeurs et le patrimoine immatériel de la Maison Brimoncourt a été développé, sur le contenu du site web du jeune créateur, mais aussi la mise en relation avec François Lebot, afin de concevoir un projet pluridisciplinaire, associant les qualités d'un metteur en scène paysagère avec un créateur de mobilier en upcycling, pour une ambiance d'exception.

Voici son site web : http://www.thibautguezais.com/

Un travail sur le jardin éphémère, le mobilier, les espaces-temps médiatiques et la mise en scène de cet événement a été réalisé. Cela donne cela ...















Qu'en pensez-vous ?

Retrouvez la manière dont nous pouvons faciliter la réussite de votre projet sur Prima Terra l'Agence.