Affichage des articles dont le libellé est Changement. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Changement. Afficher tous les articles

vendredi 9 juin 2017

Au service de vos projets et territoires par l'innovation habitante !


Voici une vidéo de qualité produite par Cap Rural, partenaire et centre de ressources pour le développement rural en Rhône-Alpes sur l'innovation, qui explicite ce à quoi peut servir Prima Terra dans vos projets.




En effet, l'innovation est pour nous "un regard différent, une posture méthodologique et un domaine de recherche, de créations et d'ingénierie propres à favoriser, constituer et animer de nouveaux rapports sur un sujet donné, en se basant sur les intérêts convergents entre parties prenantes, ayant pour finalité un développement responsable et harmonieux pour le collectif d'entités, le territoires et ses bénéficiaires (habitants, élus, professionnels ...)".

En cela, l'innovation est pour nous "habitante", permettant de mettre en oeuvre "des usages, pratiques et partages qui font territoire".


Ainsi, en initiant, concevant et co-animant un écosystème propre à de nouveaux espaces de coopérations sur la thématique qui vous intéresse, comme l'économie circulaire créative avec le dispositif Révolution Sensible, nous favorisons l'amorçage, le déploiement et la valorisation des initiatives porteuses de sens, de développement et de liens sur votre territoire et dans votre organisation.

L'avantage de l'innovation dans vos actions quotidiennes :

- optimiser vos ressources en amorçant un principe "d'économie frugale",
- favoriser une culture de "l'organisation apprenante", au bénéfice de l'apprentissage individuel, collectif et organisationnel de votre structure,
- forger un esprit de la coopération dans votre organisation et avec votre territoire,
- assurer un développement harmonieux et porteur de sens de votre entité,
- faire écho avec de nombreuses autres dynamiques locales, permettant de "faire plus et mieux à plusieurs" en "donnant de la voix" à votre vision de société !

Pourquoi pas vous ?


Contactez-nous, nous avons tant de choses à nous dire !

Alexis DURAND JEANSON, pour les projets nationaux, Nouvelle-Aquitaine et dans le monde francophone
Mathilde ELIE, pour les projets dans l'Ouest (Pays-de-la-Loire, Bretagne, Normandie, Poitou)
Sonia WOELFFLIN, pour les projets en Ile-de-France, Normandie et en Centre-Val de Loire
Mathilde COTA, pour les projets en Occitanie

contact-agence (at) prima-terra.fr


Pour aller plus loin sur le thème de l'innovation, lire ceci !

mercredi 21 septembre 2016

[Développement Durable] Retour sur les échanges au CHEDD sur les modèles économiques et sociaux en émergence


Retour sur la journée CHEDD - Collège des Hautes Etudes en Développement Durable animé par Alexis Durand Jeanson, de Prima Terra, le vendredi 9 septembre 2016, consacrée au thème "Des nouveaux modèles économiques et sociaux en émergence, vers une économie positive ?".


Selon les auditeurs CHEDD de la promotion 2016, les critères clés d'une "organisation de l'économie positive" serait, sans ordre d'importance, ici organisés par familles :


PROJET


Engagement entrepreneurial et sociétal
Type d'activité
Partage
Respect des acteurs de la chaine de valeur
Melting-pot d'acteurs engagés
Militantisme / Action citoyenne 
Aller à contre-sens de la culture de la consommation
Enraciner dans ses valeurs
Durabilité des matières employées

+

ESPACES

Architecture
Proximité / Accessibilité sociale et géographique

+

CADRE SOCIAL

Organisation d'esprit familial / Esprit de "grande famille"
le "Moi" entrepreneur
Management participatif, "libéré" (de quoi ?)
Valeurs sociales / Insertion
Respect du cadre / Sujet traité
Viabilité 
Mise en relation
Débattre sur des sujets de société
Identité / Appartenance territoriale

+

USAGES

Actions "hors les murs"
Transversalité
Faciliter "l'achat militant" par la technique
Design
Recherche et Développement

+


APPRENTISSAGES

Adaptation
Critères techniques et organisationnels : documents techniques unifiés, labels métiers ...
Evaluation ISO 26000, 14001 ...
Indice du Bonheur en Entreprise / B-Corp


Pour ainsi passer d'un lien de TRANSACTION à celle de la RELATION.

Ceci passe par un travail d'intégration du Développement Durable dans le business de l'organisation en l'intégrant dans le Modèle Economique (passer de "gamme écologique" au tout écologique), dans la dimension Marketing ainsi que dans l'Ancrage local pour faire de le "Marque business avec une coquille verte" une Marque engagée, globalement.

Pour cela, à l'échelle d'un projet entreprenant, il faut apprendre à ...

... interroger les idéologies ... de la gratuité, de la réciprocité, de la propriété...

pour adopter une stratégie territoriale reprenant les outils du système en place pour les transformer de l'intérieur...

en passant d'une logique de SURVIE à celle de l'ADAPTATION.

Il faut ainsi composer avec les différentes TEMPORALITES du projet, en contournant les normes et règles en place, en faisant avec les frontières de simples limites, en composant avec les marges culturelles, "les invisibles".

Cette stratégie du contournement passe par les APPRENTISSAGES, l'enracinement dans des LIEUX EXPLOITABLES pour mettre en branle le concept de "Ville Contributive" d'Alain Renk, mais aussi en mobilisant les Droits culturels, la politique du Soft power, la diaspora - vecteur d'influence - mais aussi la Recherche - Action.

Ainsi, le Local se créé par et au profit du MADE IN LOCAL mais ne doit se détacher d'un TOUT plus grand que lui, de façon à ne pas cultiver l'entre-soi mais l'OUVERTURE.

lundi 21 septembre 2015

[Café des projets] Rendez-vous au CRIJ de Poitiers pour nous rencontrer et vous orienter !


Nous serons présents au Café des projets à Poitiers (CRIJ Poitiers) pour orienter les porteurs de projets, entrepreneuriaux ou plus hybrides. 

A bientôt le jeudi 15 octobre entre 16 et 20 heures !




Pour rappel, voici une présentation de notre structure.

PRIMA TERRA l'Agence est une coopérative d'accompagnement de projets collectifs, s'appuyant sur les ressources locales, la créativité territoriale et les patrimoines, matériels et immatériels.  

Nos thèmes de prédilection sont les nouveaux habitats (travail, logement, tiers lieux...), les savoir-faire et matières locales, le tourisme et les relations aux communautés locales ainsi que les formes de recherche et d'innovations. 
contact-agence@prima-terra.frwww.prima-terra.fr 

mardi 28 juillet 2015

[Fête de la Science 2015] Les espaces hybrides et autres lieux publics de créativité peuvent-ils être moteur de changement pour le Climat ?


Nota : article en mise à jour permanente jusqu'à l'événement.


La Fête de la Science 2015 et le Temps des communs se livrent, à travers un format Terres Créatives, à la brasserie culturelle Le Météo (6 rue de la Marne, 86000 Poitiers), près du TAP à Poitiers, pour un dimanche après-midi festif, familial et créatif !


Un événement organisé par Prima Terra l'Agence hybride en accompagnement de projets collectifs, dont les ingrédients majeurs sont la créativité territoriale, l'intelligence collective et la valorisation des patrimoines, pour les porteurs de projets, les organisations et les territoires.



CC-BY Prima Terra l'Agence, avec une illustration de Jareub et Fleu

Quand : Dimanche 11 octobre 2015 de 12 h à 19 heures
Où : Le Météo
Accès : Parking au TAP Poitiers / Gare de Poitiers ou 7 minutes à pied depuis la Gare SNCF et routière ou 10 minutes à pied depuis la Place de l'Hôtel de Ville.
Tarif : Gratuit et ouvert à tous (familles et professionnels)


Le Météo, un lieu incontournable à Poitiers !

Au programme, il y aura :


* Une rencontre-débat à 15 heures !


Sujet de la rencontre et du débat : "Les espaces hybrides et autres lieux publics de créativité peuvent-ils être moteur de changement pour le Climat ?"


Intervenants :

- Nardjes GHERAIBIA, doctorante à l'Université de Poitiers (architecte-géographe), chercheuse au sein du projet de recherche collaborative "L'Obsidienne - Observatoire des Espaces hybrides et autres tiers lieux", porté par l'Institut du Design Territorial.
- Un membre d'un tiers lieu local, Les Usines Nouvelles à Ligugé.
- Catherine TOURNOUX, architecte-paysagiste de l'atelier Mandragore.
- Un membre de la Jeune Chambre Economique de la Vienne.
- Un membre des Incroyables Comestibles Poitiers.
- Florent BLIN, historien de l'art et membre actif de la plate-forme "Créativité et Territoires".

et les participants, invités d'office !

Animateur :

- Alexis DURAND JEANSON, pilote du projet de recherche L'Obsidienne... et animateur de projets sur l'espace public et dans des espaces hybrides.

* Une exposition "Le Climat, humour enfumé" !




Exposition artistique de dessins d'humour de Jareub et Fleu (site web) sur les actualités du Climat.

> Vernissage prévu le jeudi 8 octobre 2015 à partir de 18 heures.

* Des jeux !


Sonia Dardé nous fera le plaisir de mettre à disposition des jeux de société "classiques" détournés sur des thèmes du développement durable, pour les grands et les petits !

lundi 22 juin 2015

[lecture du jour] Vers une entreprise libérée ?


"L'entreprise libérée est une question de philosophie, ses créateurs... des anti-bureaucrates", lecture d'un article paru dans Le Monde le 4 juin 2015.

Et si l'art du nouveau management consistait à ne plus avoir de "chef" ?
On assisterait, d'après l'auteur Isaac Getz, professeur à l'ESCP Europe, à la transformation du rôle des dirigeants de "chef" et "bureaucrate" à celui de facilitateur, cherchant à ce que les individus trouvent eux-mêmes des solutions pour la vie de l'entreprise, ceux-ci devenant alors "dispensables".

Qu'en pensez-vous ?

Cette vision n'est-elle pas davantage adaptée aux dirigeants "contractuelles", PDG, DG... élu pour leurs compétences, leurs expériences passées que le chef d'entreprise fondateur, ayant fabriqué de toutes pièces l'entreprise et cherchant à tout prix à la voir grandir, la développer, en rester le chef.

Ces deux profils n'empêchent pas en effet d'imaginer une nouvelle façon d'être dirigeant, ne s'appuyant plus sur son niveau hiérarchique, ses études, son élection mandatée par les actionnaires à celle d'un leadership bienveillant, actif, au service de l'entreprise ancrée, organique et systémique, basée sur l'intuition créative, la confiance mutuelle et la coopération associée à la fabrication d'un sentiment d'appartenance.

La question de la légitimité se rencontre souvent, lorsque l'entreprise ayant évolué, le dirigeant ayant perdu une vision stratégique, la référence aux valeurs des débuts,ainsi que la volonté et le charisme pour porter, tout du moins seul, l'organisation.

C'est alors que la question du Patrimoine de cette dernière a toute sa place, permettant de puiser dans ce qui a fait le passé de l'entreprise, son histoire et ses histoires, sa gloire pour en révéler les atouts, les points d'ancrage, le sens à donner à l'histoire présente et future, permettant de se renouveler sans toutefois se compromettre, s'effacer, s'oublier.

Enfin, il nous semble important que l'entreprise n'oublie pas ce pour quoi elle s'est installée à tel endroit, sur cette terre qui est la sienne, son territoire d'accroche, son terreau originel.

lundi 13 octobre 2014

[invitation] 3èmes Journées d'Automne "Créativité et Territoires" à Poitiers du 22 au 24 octobre

Rendez-vous du mercredi 22 au vendredi 24 octobre 2014 à l'EMF Poitiers pour les Troisièmes Journées d'Automne "Créativité et Territoires", Prima Terra l'Agence co-animera une table ronde le vendredi matin sur l'ingénierie territoriale et l'accompagnement de porteurs de projets.



***
Trois journées de tables rondes, d’ateliers pour échanger autour de la question : comment mobiliser efficacement pour la créativité des territoires ?

Modalités d’inscription :

La participation aux journées est gratuite mais l’inscription obligatoire, en remplissant ce formulaire en ligne.
Un buffet est proposé à l’Espace Mendès France, café, vin compris à 15 € (dans la limite des places disponibles).
Plan de Poitiers au format pdf : PlanPoitiersWeb
-

Programme :

Téléchargez le programme au format pdf : ProgrammeJournéesAutomneCreativiteTerritoire2014
-

Mercredi 22 octobre 2014

14h – 14h15 : Présentation et modération de la journée par Jacky Denieul
14h15 – 17h : Introduction par Jean-Pierre Comettiphilosophe.
Temps de Recherche & Développement sur cette question avec un échange entre un groupe de chercheurs transdisciplinaire : Fiorenza Cout, chercheuse en traditions populaires – Vallée d’Aoste ; Brigitte Ollier De Boucaud, participante au montage formation ouverte à tous (MOOC) sur la créativité ; Yvette Lazzeri, enseignant – chercheur au centre d’études et de recherches internationales et communautaires (CERIC) de l’université de Aix-Marseille ; Delphine Crublet, ethnologue (SEA Europe), chargée de développement collectivité territoriale, Picardie ; Michel Richard, président de l’institut Jacques Cartier (géopolitique) ; Paul Vermeylen, architecte-urbaniste, expert en management public, et un groupe de professionnels-praticiens des territoires.
17h – 18h30 : Poitiers, ville de savoirs. Visite guidée du centre ville avec Nathanaëlle Gervais, guide – conférencière.
20h : Dégustation cuisine du monde à la cafétéria de l’Espace Mendès France. Avec Yassir Yebba, Randy Menard (cuisine de Louisiane).
 -

Jeudi 23 octobre 2014

Modérateur de la journée Pierre Pérot, urbaniste sociologue (Espace Mendès France).
9h – 9h30 : Interventions de Jean-François Macaire, président du conseil régional Poitou-Charentes, de Alain Claeys, président de l’agglomération de Poitiersmaire de Poitiers, mot d’accueil de Didier Moreau, directeur de l’Espace Mendès France.
9h30 – 10h : Introduction générale de Paul Vermeylen, architecte-urbaniste, expert en management public, sur le temps de la métropole.
10h – 11h : Table-ronde sur l’entrepreneuriat dans les territoires sous toutes ses formes (éducation, culture, accompagnement…)
Interventions de Jean-Yves Dugast, directeur général de la Fondation entreprendre ; Jean-Paul Pronost, responsable animation réseau de la fédération des agences de développement et des comités d’expansion économique (CNER) ; Jean-Marc Neveu, président du Centre des jeunes dirigeants (CJD) Région Poitou-Charentes ; témoignage de Jean-Luc Charrier, président de l’association ICARE – informations pour les créateurs et aides aux repreneurs d’entreprises à Thouars.
11h – 11h45 : Les enjeux de la créativité dans les territoires
Interventions de Edgar Morin, sociologue et philisophe, directeur de recherche émérite au CNRS et de Jean-Pierre Aubert, chargé de la mission sur l’amélioration de l’anticipation des mutations économiques et leur accompagnement par le cabinet du 1er Ministre, secrétaire général de la chaire MAI – Mutations-Anticipations-Innovations de l’IAE de Paris.
11h45 – 12h30 : Table-ronde sur l’action sociale, au service de la créativité du territoire
Interventions de Gérard Creux, sociologue attaché de recherche à l‘institut régional du travail social (IRTS) de Franche-Comté ; Yves Lusson, accompagnateur en créativité collective – Auvergne ; Anne Chesnot, psychologue – psychanalyste (conférence théâtralisée – Poitiers).
12h30 – 14h : Buffet à l’Espace Mendès France (places limitées sur inscription)
14h – 14h30 : Mise en situation concrète de créativité « Alliance Pursuit », jeu présenté par Jean-Marc Neveu, président du Centre des jeunes dirigeants (CJD) Région Poitou-Charentes.
14h30 – 15h15 : Table-ronde sur le rôle, en centre ville, du commerce, du tourisme… dans la créativité du territoire
Interventions de Hervé Lemainque, président de la journée nationale du commerce de proximité ; Francis Palombi, président de la confédération des commerçants de France ;  Philippe Gustin, directeur des Affaires Internationales de la ville de La Fayette (USA) : les festivals dans la ville, une revitalisation du centre urbain ; présentation du mouvement des Greeters de Tours par Virginie Rivainoffice de tourisme de Tours ; et des représentants de commerces locaux.
15h15 – 16h : Table-Ronde « À chacun son lab »
Interventions de Sarah Goldberg, présidente de Maker / Seine à Paris ; Marie-Laure Cuvelier, animatrice de la coopérative Tiers-Lieux d’Aquitaine, et un représentant du réseau Fab’Lab de Poitou-Charentes.
16h – 17h : Table-Ronde de l’association française pour le développement de la créativité : Créa-Franceet ses antennes régionales, animée par Isabelle Jacob, présidente de Créa-France.
17h – 17h30 : L’innovation à l’international : quelles leçons pour nos territoires ?
Intervention de Denis Brunet, vice-président du conseil général de la Vienne.
Soirée libre, regroupement possible en centre ville pour une soirée d’animation autour de la Louisiane.
 -

Vendredi 24 octobre 2014

Modérateur de la journée Virginie Baubriaud, chef de projet éducation formation (CAUE 79).
9h – 10h : Table-ronde sur l’exigence culturelle, une nécessité pour dynamiser la créativité dans les territoires
Interventions de Nathalie Mansuy-Todeschini, responsable de la médiation jeunesse à la médiathèque départementale de Seine-et-Marne ; Catherine Simon, de l’IRTS de Lorraine ; Nelly Margotton, entrepreneure – philosophe ; Philippe Brunet, de la compagnie DEMODOCOS.
10h – 10h30 : Complémentarité entre l’ingénierie territoriale et soutien aux porteurs de projets
Interventions de Alexis Durand-Jeanson, facilitateur de projet Prima Terra ; Franck Buffeteau, architecte et metteur en scène ; et témoignages de porteurs de projets.
10h30 – 11h45 : Responsabilité Sociale et Environnementale
Intervention de William Bourdon, avocat, essayiste « Petit manuel de désobéissance citoyenne », édition JC Lattès, initiateur de l’association Sherpa, tournée vers la notion de responsabilité sociale des entreprises.
Expérience dans un département, le Drôme par Jean Roche, directeur de Kasciopé-CCSTI de la Drôme, président de la Réunion, association nationale des CCSTI ; Patrick Gagnaire et Gérald Drubigny.
11h45 – 12h15 : Faire pousser la créativité dans les territoires, éclairage sur l’apport du centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) de Mathilde Vanderrusten, conseillère formation à l’institut spécialisé d’études territoriales (INSET) de Dunkerque.
12h15 – 12h45 : Le terroir et ses ressources, avec Fiorenza Cout, chercheuse en traditions populaires – Vallée d’Aoste.
12h45 – 14h : Buffet à l’Espace Mendès France (places limitées sur inscription)
14h – 15h : Le marketing territorial appliqué aux petites et moyennes villes par Christophe Alaux, directeur adjoint de l’institut de management public et de gouvernance – université Aix-Marseille.
15h – 16h30 : La ruralité créative
Interventions de Cédric Szabo, de l’association des maires ruraux de France (AMRF) ; Jean-Yves Pineau, du collectif ville campagne ; un représentant de France-Créative ; et témoignages d’acteurs locaux pour «capitaliser ce savoir que représente leur expérience passée au service des territoires».
16h30 – 17h30 : La marque Limousinedistinction et territoire par Ludovic Guinot, chargé de mission auconseil régional du Limousin.
17h30 : Clôture des travaux

Contacts :
Pour tous renseignements sur le programme de ces journées, contactez Jacky Denieul :jacky.denieul@emf.ccsti.eu ou contact@emf.fr

lundi 19 mai 2014

Le facilitateur de projet, un tiers de confiance aux multiples casquettes


Faire participer, interconnecter les idées, les énergies, les talents au service d'un projet, détecter les ressources patrimoniales à valoriser, etc., c'est un métier, celui de l'Agence Prima Terra. Nous avons voulu vous le présenter plus en détail ...

Le facilitateur (définition relative et absolue de Wikipédia), le tiers de confiance, le tiers-garant, l'animateur médiateur, quel que soit le nom que nous pouvons lui donner, ce professionnel de la coopération au service du projet partage et faire partager des valeurs communes tout en le valorisant dans son ensemble.

Il est le partenaire de chacune des parties prenantes afin de mettre leurs compétences en lumière, empruntant les qualités et atouts de diverses casquettes sans pour autant être chacune d'elles, l'une sans l'autre.

Voici quelques-unes des compétences clés du facilitateur, que Prima Terra l'Agence met en pratique dans les projets de ses clients.

ARBITRE

Le facilitateur pose le cadre et les règles du jeu de la participation. Il a pour règle de ne pas faire gagner l'une des parties prenantes sur l'autre.


GUIDE

Il accompagne les participants dans la découverte du projet, répondant aux questions de chacun. Il sait alors présenter les atouts de chacun, les trésors cachés des participants comme du territoire lui-même.

Il les conduit alors d'un point à un autre, évaluant et préparant aux différents points de passage. 


"Le bonheur ne se trouve pas au sommet de la montagne mais dans la façon de la gravir."Confucius

ANIMATEUR

Il sait alors faire émerger la parole de chacun mais ne serait être là pour pour faire dire ce qu'il aurait envie ou besoin d'entendre.


ENSEMBLIER

Il distribue les rôles, les attentes, besoins et envies de chacun, s'assurant de l'équilibre des échanges. Loin d'être passif, sa posture de conseiller induit une écoute active de l'autre et des besoins du projet dans son entier.


CHEF D'ORCHESTRE

Battant la mesure, il rythme les échanges et coordonne les jeux de chacun. Il est là pour stimuler chez les participants l'envie d'être forces de proposition. 


TRADUCTEUR & INTERPRÈTE

Le facilitateur reformule les propos afin de s'assurer de la bonne compréhension par tous, traduisant les avis de chacun. Il stimule et provoque le dialogue, employant les atouts des uns pour trouver les énergies et les talents dont le projet aurait besoin chez les autres.


DÉTECTEUR DE TALENTS & D'INTÉRÊTS COMMUNS

Véritable chercheur de pépites (même insoupçonnées par les détenteurs eux-mêmes), il détecte les expertises, savoir-faire et savoir-être de chacun, les mettant au profit de la co-fabrication du projet. Il sait alors faire rayonner les points forts de chacun pour permettre d'orienter les conflits comme levier constructif d'ententes à venir. 

Il sait analyser les attentes, besoins et ce que l'autre peut fournir afin de trouver des intérêts communs.


PRIMA TERRA l'Agence a su associer ses compétences de sciences sociales, management par projets à celles d'(A)ménagement du territoire et de la Pensée Design, produisant des projets aux capacités et aux formes innovantes indéniables.


Pour aller plus loin dans le métier de facilitateur, voici les compétences déterminées comme essentielles pour faciliter les projets (par l'Association Internationale des Facilitateurs IAF).


A. Créer une relation collaborative avec le client
1) Développer un partenariat durable
• Clarifier l’engagement mutuel
• Se mettre d’accord sur les tâches, résultats, rôles et responsabilités qui incombent à chacun
• Faire la démonstration des valeurs et processus collaboratifs tel que pratiqués dans la co-facilitation
2) Concevoir des applications et les personnaliser en fonction des besoins du client
Analyser l’environnement organisationnel
• Faire un diagnostic des besoins du client
• Concevoir un processus adapté aux résultats attendus
• Définir à l’avance avec le client un produit de qualité et les résultats escomptés
3) Gérer de façon efficace des évènements comportant plusieurs séances
• Passer un contrat avec le client définissant le périmètre du projet ainsi que les livrables
• Préciser le déroulé de l’évènement
• Faciliter l’événement avec succès
• Évaluer la satisfaction du client à toutes les étapes de l’événement/projet

B. Planifier des processus de groupe adaptés
1) Choisir des méthodes et processus clairs
• Encourager une participation ouverte dans le respect de la culture et des normes du client et de la diversité des participants
• Faire participer ceux qui ont des styles de réflexion et d’apprentissage variés
• Mettre en place un produit de haute qualité avec des résultats à la hauteur des besoins du client
2) Organiser le temps et l’espace de manière à soutenir le processus du groupe
• Organiser un espace physique qui soutient l’objectif de la réunion
• Planifier une utilisation efficace du temps
• Créer une ambiance propice au bon déroulement des séances

C. Créer et maintenir un environnement participatif
1) Démontrer un savoir-faire efficace de communication interpersonnelle et participative
• Utiliser une variété de processus participatifs
• Démontrer des qualités de communication orale efficaces
• Créer et développer une bonne relation avec les participants
• Pratiquer l’écoute active
• Démontrer la capacité à observer les participants et à leur donner du feedback
2) Respecter et reconnaître la diversité, être garant de la bonne inclusion de tous
Créer des opportunités pour que les participants tirent parti de la diversité du groupe
• Accroître la prise de conscience et la sensibilité aux aspects culturels
3) Gérer les conflits dans le groupe
• Aider les individus à identifier et mieux comprendre les présupposés
• Reconnaître le conflit et son rôle dans l’apprentissage du groupe et sa maturité
• Créer un espace sécurisant qui permette au conflit d’émerger
• Gérer les comportements de groupe perturbateurs
• Soutenir et accompagner le groupe dans la résolution du conflit
4) Faire émerger la créativité du groupe
• Encourager les participants quels que soient leurs styles de pensée et d’apprentissage
• Stimuler la pensée créative
• Accueillir toutes les idées
• Utiliser les approches les mieux en phase avec les besoins et les capacités du groupe
• Faire émerger l’énergie du groupe et construire sur celle-ci

D. Guider le groupe vers des résultats utiles et adaptés
1) Guider le groupe avec des méthodes et des processus clairs
• Définir un contexte clair pour chaque séance
• Écouter activement, poser des questions, faire des synthèses pour permettre l’émergence d’un sens collectif
• Reconnaître les divergences et refocaliser le groupe sur la tâche
• Savoir gérer des processus de groupe de taille différente (petits et grands)
2) Faciliter le développement de la conscience du groupe sur sa tâche
• Varier le rythme des activités selon les besoins du groupe
• Identifier l’information dont le groupe a besoin, faire émerger les données utiles et les perceptions du groupe
Aider le groupe à identifier les systèmes sous-jacents, les tendances, et les racines de la problématique, et à structurer l’action
• Accompagner le groupe dans sa démarche de réflexion sur son expérience
3) Guider le groupe vers un consensus et l’atteinte des objectifs
• Utiliser différentes approches pour parvenir à un consensus de groupe• Employer des méthodes variées pour atteindre les objectifs du groupe
• Adapter le processus en fonction de l’évolution des situations et des besoins du groupe
• Evaluer et communiquer sur les progrès réalisés par le groupe
• Favoriser la finalisation des tâches à accomplir

E. Construire et entretenir une solide « base de connaissances » professionnelles
1) Entretenir son socle de connaissances professionnelles
• Bien connaître le management, les systèmes organisationnels, le développement des organisations, la dynamique des groupes, la psychologie, la résolution des conflits
• Comprendre la dynamique du changement
• Comprendre les théories de l’apprentissage et de la pensée
2) Connaître un éventail de méthodes de facilitation
• Comprendre les modèles de résolution de problèmes et de prise de décision
• Comprendre différentes méthodes et techniques d’animation de groupe
• Connaître les conséquences d’une mauvaise utilisation des méthodes d’animation de groupe
• Savoir faire la différence entre le processus, les tâches et le contenu
• Apprendre de nouveaux processus, méthodes et modèles pour mieux s’adapter aux besoins émergents ou évolutifs du client
3) Entretenir son niveau professionnel
• Faire de la formation continue dans son domaine d’intervention
• Pratiquer une veille permanente sur les nouveautés de la profession
• Pratiquer la réflexion et l’apprentissage
• Accroître sa connaissance personnelle de l’industrie et développer ses réseaux
• Entretenir et mettre à jour sa certification

F. Témoigner d’une attitude positive sur le plan professionnel
1) Pratiquer l’auto-évaluation et la connaissance de soi
• Réfléchir sur son comportement et les résultats de ses interventions
• Garder une cohérence entre ses actions et ses valeurs personnelles et professionnelles
• Modifier son comportement / son style personnel selon les besoins du groupe
• Comprendre ses propres valeurs et leur impact potentiel sur le travail avec les clients
2) Agir de façon intègre
• Manifester une confiance envers le groupe et ses possibilités
• Aborder les situations avec authenticité et une attitude positive
• Décrire les situations perçues en tant que facilitateur et demander s’il existe d’autres points de vues
• Etre exemplaire sur le plan éthique et par rapport à la déontologie professionnelle
3) Faire confiance au potentiel du groupe et faire preuve de neutralité
• Respecter la sagesse du groupe
• Encourager la confiance dans les capacités et l’expérience de chacun
• Rester vigilant quant à son influence sur les résultats du groupe
• Maintenir une posture objective, non-défensive, et sans jugement

mercredi 30 avril 2014

Coopération, Web et Territoires : un club de chefs d'entreprises s'intéresse aux réseaux sociaux


Un article du journal "Charente Libre", le mercredi 23 avril 2014, par Pascal Baudoin.

Alexis Durand Jeanson de Prima Terra l'Agence, aux côtés d'Anne Boinier, de l'agence de stratégies web E-Content Services ont été invité au siège social du club de chefs d'entreprises de Nord Charente, Dynamique 16 pour une conférence initiatique sur les réseaux sociaux comme médium pour entreprendre ensemble.




Une conférence exploratoire sur les possibilités d'Internet et des réseaux sociaux en matière d'information et de communication collaborative des entreprises.

Des informations essentielles ressortent de nos échanges :

"Le web impose de s'adapter, oblige à de perpétuels changements. C'est un environnement virtuel mais bien réel qui évolue en permanence."

"Il faut réinventer son environnement, favoriser la créativité, inventer de nouveaux besoins, être identifié, localisé, appartenir à des réseaux et communiquer."

"Le web, les réseaux sociaux, peuvent faire d'abord penser à l'inconnu, sembler un effet de mode, demander une technologie accrue, imposer la consultation de nombreuses pages. En bref, on craint de ne pas savoir faire. Mais les réseaux sociaux apportent de nouveaux contacts, sont une mine d'information. Au travers de la communication du club Dynamique 16, on peut faire connaitre les entreprises du secteur."

"Il faut mettre un pied dans le numérique et dans l'avenir pour prospérer. Il faut réseauter plus large."

Une conférence apprenante et des formations-actions ont été proposées pour poursuivre la réflexion-action, afin de mettre ses idées en pratique. 

Plus d'informations avec ce lien.

lundi 30 septembre 2013

50 mesures pour l'écologie




La deuxième Conférence environnementale pour la transition écologique s'est tenue les 20 et 21 septembre au Conseil Economique, Social et Environnemental à Paris.

Les parties prenantes de la transition écologique se sont rassemblé autour de cinq tables rondes, co-présidées par treize ministres pendant deux demi-journées.

Parmi celles-ci, voici quelques-uns des sujets traités.

« Economie circulaire »

table ronde présidée par Arnaud Montebourg, Philippe Martin et Benoît Hamon
Facilitateur : Serge Orru

1. Définir une stratégie d’utilisation des ressources et des objectifs de long terme et un plan « déchets 2014-2020 ».
2. Une « conférence de mise en oeuvre » réunira cet automne dans la continuité de la table ronde les acteurs de l’économie circulaire.
Changer nos modes de consommation et de production, de distribution et de logistique, vers une économie plus efficace dans l’utilisation des ressources.
3. Favoriser l’éco-conception des produits pour augmenter leur durabilité, leur réutilisation et leur réparabilité ainsi que leur recyclage.
4. Lutter contre les pratiques d’obsolescence programmée et mettre en oeuvre concrètement les nouveaux droits du consommateur.
5. Renforcer le pilotage, la gouvernance et la mobilisation des filières à responsabilité élargie du producteur (REP) par la puissance publique au service de la transition vers une économie circulaire.
Impulser une nouvelle politique industrielle permettant de concrétiser l’économie circulaire, grâce à l’amélioration de l’efficacité du geste de tri, et la recherche d’innovations technologiques sur les produits, les process, et les matériaux.
6. Accompagner entreprises et collectivités locales dans cette transition par des outils financiers et réglementaires.
7. Créer le cadre favorable à l’amélioration du tri, par les citoyens comme par les entreprises.
8. Lutter contre les trafics illégaux.
Décliner l’économie circulaire comme un projet de territoires.
9. Accroître la connaissance des flux de déchets et de matières, des coûts et financements associés à leur gestion. Simplifier et faciliter l’accès à l’information correspondante, y compris pour le citoyen.
10. Mettre en place les outils d’incitation financière à la réinjection des déchets dans le cycle économique, sans accroître les charges globales pour les acteurs.
11. Développer l’écologie industrielle et territoriale (EIT) dans les territoires.
12. Conserver les ressources sur le territoire, notamment les plus stratégiques.


« Politique de l’eau »

table ronde présidée Stéphane Le Foll et Pascal Canfin
Facilitateur : Géraud Guibert

Préserver et améliorer la qualité de l’eau et des milieux aquatiques.
1. Renforcer la lutte contre les pollutions liées aux nitrates et aux produits phytosanitaires.
2. Poursuivre l’amélioration du traitement des eaux usées domestiques.
3. Lancement d’un nouveau plan national « zones humides » en 2014.
4. Faciliter les travaux de restauration des cours d’eau et de prévention des inondations.
5. Assurer une gestion pérenne des ressources en eau pour limiter les conflits d’usage.
Garantir la transparence de la politique de l’eau pour le consommateur.
6. Faciliter et fiabiliser l’accès par le citoyen à des données sur l’eau facilement compréhensibles.
Améliorer l’efficacité de la politique de l’eau.
7. Renforcer la gouvernance locale.
8. Améliorer l’efficacité du service public d’eau et d’assainissement.
9. Agir de façon spécifique dans les départements d’outre-mer pour l’approvisionnement en eau potable et l’assainissement
10. Poursuivre la réflexion sur la fiscalité des ressources en eau.


« Education à l’environnement et au développement durable »

table ronde présidée par Vincent Peillon, Valérie Fourneyron et George Pau-Langevin
Facilitatrice : Bettina Laville

1. Engager 10 000 projets d’écoles et d’établissements scolaires mettant en oeuvre des démarches globales pour l’environnement et le développement durable.
2. Développer les sorties et les séjours nature dans le cadre scolaire et des centres de loisirs et de vacances.
3. Intégrer dans l’ensemble des programmes de l’enseignement scolaire la prise en compte de l’environnement et du développement durable.
4. Accélérer la transition vers des campus durables et mettre en place les labels correspondants.
5. Elaborer un référentiel de compétences génériques et de connaissances en matière
de développement durable.
6. Former les enseignants à l’environnement et au développement durable, au sein des
Ecoles Supérieures du Professorat et de l’Education (ESPE).
7. Mettre en oeuvre l’intégration de l’EEDD dans les formations professionnelles initiales du champ de l’animation et du sport.
8. Développer le nombre de missions de service civique lié à l’environnement proposées par les collectivités et les établissements publics.
9. Faire du développement durable un axe des relations entre le ministère chargé des sports et les fédérations sportives.
10. Préparer l’accueil en 2015 de la 21ème Conférence des parties à la convention
climat en France en impliquant la jeunesse, les écoliers, les collégiens et les lycéens.

Mais aussi les tables rondes autour de "l'Emploi, formation et transition écologique" présidée par Cécile Duflot, Michel Sapin et Geneviève Fioraso ou "Biodiversité marine, mer et océans" présidée par Victorin Lurel et Frédéric Cuvillier.

Vous pouvez trouver plus d'informations ici.